: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: PARCOURS PROFESIONNELS, CARRIÈRES ET RÉMUNÉRATIONS (PPCR) : Les conséquences désastreuses sur les promotions au grade supérieur pour les agents du CASVP

mardi 9 mai 2017

PARCOURS PROFESIONNELS, CARRIÈRES ET RÉMUNÉRATIONS (PPCR) : Les conséquences désastreuses sur les promotions au grade supérieur pour les agents du CASVP




RAPPEL :
En 2015, le gouvernement a imposé, en s'appuyant sur un groupe de syndicats minoritaires dans la fonction publique (CFDT, UNSA, CFTC, FSU,...) une réforme statutaire qui présente de nombreux effets désastreux sur les possibilités futures de promotions, tout au long de la carrière des fonctionnaires. Seules 3 organisations syndicales dont FO ont rejeté cette néfaste réforme.
L'objectif de ladite réforme est de ralentir fortement le rythme des promotions, tout au long de la période d'activité.
Le ralentissement du rythme des promotions sera MASSIF au CAS-VP dès 2017. Ce projet « minoritaire » (puisqu’il n’a pas été signé par une majorité d’organisations dans les 3 fonctions publiques) utilise en effet, pour ralentir les promotions tous les ressorts possibles :
  •   Rétrogradation d'échelon : la majorité des agents ont été reclassée (lors de la mise en œuvre de cette réforme) à un échelon inférieur à celui détenu avant la réforme.
  •   Rallongement de la durée des échelons,
  •   Suppression de toute réduction de délai dans l'échelon. C’est donc la fin de l’attribution de mois (1, 2, 3) qui permettait aux agents de passer à l’échelon supérieur plus rapidement.
  •   Diminution continue des taux de promotion de grade.

Taux de promotions (RPP) et dialogue social…
Alors que la Mairie de Paris a décidé lors du Comité Technique central du 23/11/2016 de maintenir le taux (ratio) de promotions au grade supérieur pour les agents de catégorie C, le CAS-VP a décidé d’abaisser considérablement ces taux et de fait encore réduire la possibilité à certains agents d’être promu au grade supérieur. Une double sanction pour les collègues ! Pour FO c’est une inégalité de traitement inacceptable. Les agents du CASVP seraient-ils moins méritant que leurs homologues de la Ville ?

En effet, le CAS-VP prend prétexte de l’impact budgétaire sur la masse salariale. À ce titre, il faut rappeler que le Conseil d’Administration du CAS-VP,  en date du 14/10/2016, a validé la proposition de la Direction générale quant à une augmentation de 14% de promotions sur la période 2016/2018. Reste-t-il une marge de négociation dans le cadre du dialogue social ?
Pour FO, le CASVP doit prendre toutes ses responsabilités en maintenant les taux de promotions votés au Conseil d’administration.
Enfin, FO rappelle sa revendication première qui est un taux (RPP) à hauteur de 100% pour assurer un déroulement de carrière pour tous !

Les agents apprécieront une nouvelle fois les décisions prises et assumées par les « syndicats » signataires et minoritaires de la réforme PPCR.