: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: MUTUALISATION DES SECTIONS LA FORMATION DE TERRITOIRES EST EN COURS !

vendredi 28 avril 2017

MUTUALISATION DES SECTIONS LA FORMATION DE TERRITOIRES EST EN COURS !




Depuis 2011, la Direction générale du CAS-VP procède à la mutualisation des sections.
-      1ère vague : 1/4  2/3  5/6,
-      2ème vague : 9/10  8/17  15/16,
-       3ème vague : 5/13  6/14.
     
Allons-nous vers de nouvelles mutualisations ?
Seul l’avenir nous le révèlera.

En ce qui concerne les deux dernières mutualisations 6 /14 et 5 /13ème sections, seuls les services supports sont concernés par la mutualisation des effectifs.

D’une part, un seul service des ressources humaines installé géographiquement dans le 13ème  pour les deux sections dès juillet 2017.

 D’autre part, les services gestion et régie seront aussi mutualisés ainsi que les secrétariats de direction de la 13/5ème en septembre ou octobre 2017.

L’objectif des mutualisations, c’est tout simplement de réduire les effectifs. Bien évidemment, dans un premier temps, on regroupe les agents sur un seul site avec pour sanction une mobilité forcée et dans un second temps, dès les départs en retraite, on ne remplace pas et le tour est joué !

L’AVENIR AU CASVP,

C’EST LA COMPOSITION DE TERRITOIRES

Aujourd’hui, nous sommes face à des mutualisations de sections, en tout et pour tout 8.

Demain, des territoires vont se formés. Un exemple pour illustrer nos allégations.

En 2020, les quatre premiers arrondissements de Paris seront regroupés sous l’égide d’un seul maire, vraisemblablement, un seul CAS-VP. Donc, le prélude à la création de territoires.

En clair, l’alliance de plusieurs sections dans un grand ensemble appelé plus communément des open spaces. Au sein de ces derniers, des agents (travailleurs sociaux et administratifs) polyvalents, interchangeables, formés sur les mêmes logiciels informatiques au service des usagers via un guichet unique social d’accueil.

Au final, la maire de Paris est la seule initiatrice de ce projet de mutualisations successives à grande échelle. Le corollaire, une politique de réduction des effectifs doublée d’une politique austéritaire en matière de primes.

Conséquence : lors des résultats de  l’élection présidentielle sur la capitale, force est de constater que le libéralisme et le conservatisme ont dominé dans tous les arrondissements parisiens.  

À trop vouloir copier ses adversaires, la sanction ne s’est pas fait attendre. À méditer !