: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: COMPTE RENDU RÉUNION RIFSEEP DE LA FILIÈRE SOCIALE

jeudi 30 mars 2017

COMPTE RENDU RÉUNION RIFSEEP DE LA FILIÈRE SOCIALE



Faisant suite à la réunion du 9 mars 2017 concernant la revalorisation des régimes indemnitaires des agents de la filière sociale (CSE, ASE, SMS), la Direction des ressources humaines a reçu le 30 mars à 9h30, les organisations syndicales de la Ville et du CASVP.

La délégation des représentants de l’administration (Ville et CASVP) était composée des responsables du bureau des rémunérations, des responsables des ressources Humaines (CASVP, DASES, DFPE) et de la responsable du bureau des relations sociales de la Ville.

 En aparté, Madame Martine PECH, responsable du bureau des rémunérations de la Ville, nous informe que cette réunion est purement technique et que les membres de ladite délégation n’ont pas de pouvoir de décision ni de négociation. Cette rencontre ayant uniquement pour but d’examiner les règles de gestion du RIFSEEP.

La messe est dite !
Il faudra encore attendre le 3 mai 2017 pour ouvrir de réelles négociations.

Le document présenté, ce jour, a pour objectif de présenter des montants « indicatifs » de l’IFSE (prime versée mensuellement regroupant l’ensemble des indemnités actuelles) et notamment les seuils plancher de l’IFSE versés aux ASE et SMS.
Exemple :
Pour les ASE : le seuil plancher de l’IFSE serait de 5 114 €/an
Pour les SMS : le seuil plancher de l’IFSE serait de 4 928€/an

En clair, les agents qui perçoivent moins que les montants planchers ci-dessus
verront leurs primes réactualisées aux montants susvisés (5114€ et 4928€).

Pour FO, il est important de négocier d’une part, un montant plancher d’IFSE bien supérieur à celui présenté par l’administration et d’autre part, de chiffrer un taux moyen de cette indemnité dans l’attente du passage des ASE en catégorie A où les montants seront à réévaluer dès la parution des nouveaux textes de l’état.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour prendre connaissance du document
 présenté aux organisations syndicales.