: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: RETRAITE : AU CASVP, CE N’EST PAS CLAIR !

vendredi 24 février 2017

RETRAITE : AU CASVP, CE N’EST PAS CLAIR !



Lettre à la DG

Madame la Directrice générale,
               
Nombre d’agents sollicitent notre organisation syndicale concernant le départ réel pour faire valoir ses droits à la retraite.

Explications :
 Lors de deux réunions les 11 et 27 janvier 2017, notre syndicat a posé, à plusieurs reprises, à la direction générale et à la direction des ressources humaines des questions sur les mesures appliquées au CASVP concernant la retraite.

Des réponses sur l’âge de départ qui nous ont été communiquées sont contradictoires. Ce qui demande inévitablement des éclaircissements.

D’une part, le CASVP nous révèle que l’âge pour partir à la retraite est de 67 ans et qu’au-delà le maintien en activité est subordonné à la seule décision de la directrice générale. En 2016, un agent a bénéficié d’un maintien en activité. D’autres cas sont-ils prévus en 2017, 2018… ?

D’autre part, on nous indique que l’on peut travailler jusqu’à 70 ans et un document sur la répartition des agents par tranche d’âge indique effectivement qu’un seul agent pour l’instant a dépassé l’âge de 67 ans.

À cet égard, notre organisation syndicale souhaiterait que le CASVP réunisse l’ensemble des syndicats représentatifs du personnel sur ces questions précises relevant de la carrière professionnelle des personnels du CASVP.

À quel âge peut-on faire valoir ses droits à la retraite lorsqu’on appartient à la catégorie sédentaire (Attachés des administrations parisiennes, SA, SMS, ASE, CSE, adjoints administratifs, filière technique, agents sociaux, IDE de catégorie A, cadre de santé…) ?

Concernant ces personnels de la catégorie sédentaire, peuvent-ils aller jusqu’à 67 ans et au-delà de 67 ans même s’ils disposent du nombre de trimestres exigés pour bénéficier d’une surcote ?

À quel âge peut partir à la retraite un agent de la catégorie active (aides-soignants, IDE de catégorie B…) ? Tout en sachant qu’il peut demander sa retraite à partir de 57 ans. Peut-il aller au-delà et jusqu’à quel âge au cas où il n’aurait pas le nombre de trimestres suffisants pour bénéficier d’une retraite à taux plein ?

Enfin, un agent du CASVP peut-il travailler jusqu’à l’âge de 70 ans comme nous l’a confirmé la DRH lors d’une réunion le 27 janvier 2017 en présence des organisations syndicales.

Somme toute, toutes ces questions ont été recensées par notre syndicat et, à cet effet, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir nous apporter des réponses précises.

Par surcroît, nous interpellerons Madame Dominique VERSINI, adjointe chargée de la Solidarité auprès de la maire de Paris, Présidente du Comité technique qui doit se tenir le 1er mars 2017 à l’Hôtel de Ville.

En vous remerciant,

Je vous assure, Madame la Directrice générale, de ma parfaite considération.