: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: Compte rendu de la grève des SSP et PSA du 26 01 2017

vendredi 27 janvier 2017

Compte rendu de la grève des SSP et PSA du 26 01 2017



L’intersyndicale  a été reçue le 26 janvier 2017 de 13h30 à 15h par Madame Nour CRESSIA, directrice de cabinet de Madame Dominique VERSINI, adjointe à la maire de Paris chargée de la solidarité et de la lutte contre les exclusions et Madame Vanessa Benoit, directrice adjointe du CAS-VP.
L’exécutif déclare avoir parfaitement bien entendu nos trois revendications :
 Emplois, Régime Indemnitaire, Métiers (sens du travail)
1)          L’exécutif s’est engagé à faire des propositions de création de postes le 1er mars 2017 et à mieux dimensionner les prochains recrutements.
Pas de réponse sur la compensation des temps partiels, la question sera discutée le 1er mars 2017.
L’exécutif insiste sur la nécessité d’un « outil robuste » ? pour objectiver la charge de travail et chercher les bons indicateurs (peut-être la file active…).
2)          Sur le régime indemnitaire, lors de la rencontre du 27 janvier 2017 à 16h30 avec l’intersyndicale, l’exécutif s’engage à ce que le CAS-VP fasse des propositions concrètes de revalorisation en présence de la Direction des Ressources Humaines de la ville de Paris.
3)          L’exécutif déclare avoir travaillé sur le sens du travail (début de contact avec la CAF, tchat avec les agents…).
L’intersyndicale a rappelé que la perte de sens ne se limitait pas aux problèmes avec la CAF et que la ville de Paris devait se donner les moyens de sa politique pour permettre aux agents des services sociaux d’accompagner dignement les personnes.
LA MOBILISATION IMPORTANTE ET CONSTANTE A CONTRAINT L’EXÉCUTIF ET LE CAS-VP À PRENDRE EN COMPTE NOS REVENDICATIONS ET À OUVRIR DES NÉGOCIATIONS.
MAINTENANT DES PROPOSITIONS CONCRÈTES ET À LA HAUTEUR DE NOS DEMANDES DOIVENT ÊTRE FAITES. 

RESTONS VIGILANTS ET MOBILISÉS