: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: SECTIONS DU CASVP/ NOUVEAU PARIS SOLIDAIRE DEPUIS TOUJOURS FO A RAISON !

mardi 25 octobre 2016

SECTIONS DU CASVP/ NOUVEAU PARIS SOLIDAIRE DEPUIS TOUJOURS FO A RAISON !


Force ouvrière du CASVP communique les effectifs réglementaires et la nouvelle organisation de travail définitivement finalisée via les mutualisations des sections et la création du Nouveau Paris Solidaire (NPS). Ainsi que les dessous d’une telle politique que nous avions à plusieurs reprises analysé, disséqué dans ses moindres recoins alors que le CASVP multipliait les dénégations à notre endroit. Nous pouvons de nouveau alléguer de notre bonne foi après de nouvelles informations issues du Débat d’Orientation Budgétaire 2017 du CASVP.   

A) La situation des effectifs au CASVP
Le CASVP compte actuellement 6329 effectifs réglementaires pour l’ensemble de ses budgets dont 4077 effectifs au titre du budget général et 2252 au titre de ses budgets annexes (EHPAD, SSIAD, et CHRS).
La structure de ces effectifs se décompose de la manière suivante : 9% de catégorie A, 27% de catégorie B et 64% de catégorie C.
La filière hospitalière est la plus nombreuse puisqu’elle concerne 44% des effectifs devant les filières administratives (32%), sociales (15%), techniques (8%) et accueil/insertion (1%).
Les dépenses de personnel représentent près de 40% de l’ensemble des dépenses de fonctionnement. Leur maîtrise constitue un objectif prioritaire pour le CASVP. D’où une gestion rigoureuse des ressources humaines qui passe par une suppression de nouveaux postes via les mutualisations des sections, les nouveaux cycles de travail (SSIAD) un service social polyvalent (NPS)….

B) Un réseau de points d’accueil unique et généraliste de proximité
Le rattachement des services sociaux polyvalents qui concerne l’accompagnement social généraliste (SSP : 409 364 personnes accueillies en 2014) et ceux qui instruisent les aides municipales (sections du CASVP : plus de 900 000 accueillies en 2014).
La nouvelle organisation des services (projet de service des sections et NPS) a pour vocation selon le CASVP d’améliorer la lisibilité du dispositif pour les usagers comme pour les élus.
Ainsi, pour faciliter l’accueil d’un très grand d’usagers Parisiens, le CASVP a décidé de faire travailler ensemble les travailleurs sociaux et les administratifs dans un même élan commun de fraternité au service unique de l’USAGER via un guichet unique d’accueil en utilisant les mêmes dispositifs tels que PIAF, SAL, ISIS…. Un mélange des tâches dont le seul et unique but est de permettre à l’usager de ne pas attendre, ne pas courir dans des couloirs interminables, ne pas monter des étages inutiles, bref que l’usager dispose en un laps de temps de toutes les informations sur les droits auxquels il peut prétendre et tout cela avec des effectifs constants.


3 Pour réaliser un tel aggiornamento, différentes opérations d’urbanisme sont en cours :
1) Dans le 12ème arrondissement, il a été procédé à l’acquisition des 5ème et 6ème étages de l’immeuble partiellement occupé par la section du 12ème permettant ainsi le transfert du SSP.
2) Dans le 14ème arrondissement, la ville de Paris, sur un terrain lui appartenant au 2 impasse Vandal à Paris 14ème, porte le projet d’un ensemble immobilier comprenant, un conservatoire de 3800m2 (DAC-ville) et la section du 14ème (CASVP) et le SSP.
D’autres projets sont à l’étude dans les prochains mois, comme la potentielle acquisition d’un nouveau site pour la section du 15ème arrondissement, actuellement hébergée dans un immeuble vétuste dont la rénovation est rendue difficile par la présence d’amiante. Le nouveau site regrouperait les services de la section avec ceux des SSP.
Une recherche pour le 19ème arrondissement sera prioritaire compte tenu de l’existence de 5 sites vétustes.

Dans les prochaines années, d’autres opérations de même acabit seront effectuées permettant ainsi à terme de créer des territoires d’action sociale (plusieurs sections et SSP réunis). Les mutualisations des sections 1 et 4, 2 et 3, 5 et 6, 8 et 17, 15 et 16, bientôt en projet les 13, 5 et 6. Cela demandera du temps mais le plan d’action de la territorialisation de l’action sociale est lancé.
Le train est en marche, quelques wagons sont accrochés, d’autres suivront à moins que d’ici là un grand mouvement de mécontentement se profile à l’horizon.

Pour résumer ; l’avenir au CASVP, c’est le mélange des genres, le travail social et administratif en une seule entité. Concrètement cela se traduira par des open spaces installés dans des territoires regroupant plusieurs sections au sud, à l’est, au nord, ou à l’ouest de la capitale dans lesquels la polyvalence absolue sera l’unique et seule pierre angulaire sur laquelle reposera tout l’édifice ainsi construit.    

LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS ET LE NPS ONT UNE APPARENCE : UN SERVICE SOCIAL GÉNÉRALISTE DE PROXIMITÉ.
ILS ONT UNE RÉALITÉ : UNE POYLAVENCE TOUS AZIMUTS ENTRE LES SECTIONS.
UNE RÉPONSE À LA HAUTEUR DES NOUVEAUX ENJEUX N’EST QUE PLUS NÉCESSAIRE :
FO RESTE À`VOTRE DISPOSITION.