: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: Travailleurs Sociaux de la 19ème section: Préavis de grève pour la journée du mardi 17 mai 2016

jeudi 12 mai 2016

Travailleurs Sociaux de la 19ème section: Préavis de grève pour la journée du mardi 17 mai 2016






Madame la directrice générale

Conformément aux dispositions prévues par la loi du 13 juillet 1983 et aux articles L 521-2, L 521-6 du Code du Travail relatifs aux modalités de grève dans les services publics, j’ai l’honneur de vous informer que le syndicat Force Ouvrière des Personnels du Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris dépose, pour répondre à la demande des travailleurs sociaux de la 19ème section, un préavis de grève pour la journée du mardi 17 mai 2016 à compter de 8h00, pour se terminer le même jour à 18h30.

Dans le cadre du Nouveau Paris Solidaire, le 1er juin 2016, 78 agents, travailleurs sociaux et administratifs, seront transférés au SSP CASVP. Au total, le service social CASVP et DASES constituera une seule entité qui comprendra 120 agents.

             Or, la situation au service social de la section n’est pas des plus brillantes. Un manque patent d’effectifs qui se concrétise pour l’instant par deux postes vacants, des files d’attente, une période estivale qui s’annonce en très grande difficulté avec pour seule consolation un recrutement précaire via un agent de l’ESI pour le 1er juin 2016. En bref, des conditions de travail notoirement insuffisantes.
                                  
Nonobstant ces faits concrets, la direction locale a décidé de demander à 4 travailleurs sociaux, qui seront nommés arbitrairement en cas de refus de se porter volontaires, d’assurer en sus l’astreinte d’accueil des usagers du service social de la DASES du site « Pré Saint Gervais » pour les journées des 13 et 17 mai 2016. La coupe est pleine.

À cet égard, force est de constater que cette demande qui se surajoute déjà aux difficultés actuelles sur le plan professionnel n’a fait que raviver les tensions et les mécontentements sous-jacents mais qui ne demandaient qu’à éclore.
         
Dans ces conditions, les personnels concernés, soutenus par notre organisation syndicale, ont décidé de déposer un préavis de grève pour le mardi 17 mai 2016.

Je vous prie d’agréer, Madame la Directrice Générale, l’assurance de mes salutations distinguées.