: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: Loi Travail : Les fonctionnaires n’en veulent pas non plus !

mardi 22 mars 2016

Loi Travail : Les fonctionnaires n’en veulent pas non plus !



Malgré d’amples manifestations, des étudiants et lycéens, soutenues par la confédération FO et les organisations syndicales mobilisées contre le projet de loi travail (9 mars, 17 mars), malgré plus de 1,250 million de signataires de la pétition #LoiTravailNonMerci, le gouvernement maintient sa volonté d’imposer un projet de loi qui consisterait en une régression majeure du droit du travail en France. Une nouvelle étape de la mobilisation sera franchie le 24 mars, jour de présentation en conseil des ministres du projet de loi, à l’appel des organisations syndicales d’étudiants et de lycéens, et des syndicats, dont FO. Elle doit conduire vers une grève massive le 31 mars pour gagner le retrait.

« Le projet de loi travail s’en prend directement et immédiatement au Statut général avec la création du compte personnel d’activité »
Les statuts des fonctionnaires sont jugés trop contraignants pour déplacer les agents en cas de restructuration. Une formation professionnelle imposée et individualisée serait alors l’outil de la mobilité forcée.
Des droits à la formation individualisée déconnectés des statuts seraient surtout un instrument de plus de la boite à outils RH pour accompagner les restructurations, les réformes et imposer à l’agent de discuter seul ses conditions de reclassement avec son compte personnel.
Quant au Compte Personnel de Prévention de la Pénibilité ( C3P), il remettrait en cause le service actif fixé par corps pour développer le compte individuel pénibilité. Les agents publics (tant fonctionnaires que contractuels) ont des droits individuels pour la formation et la pénibilité dans le cadre collectif du Statut général et des statuts particuliers. Il faut les améliorer et non les supprimer.
Ainsi, à tous les niveaux, de manière directe ou indirecte, la loi Travail  aurait un impact sur les fonctionnaires et agents publics.

TOUS ENSEMBLE, EN GREVE LE 31 MARS !
Préavis de grève déposé par FO CASVP