: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: GRÈVE DES SERVICES SOCIAUX : COMPTE RENDU DU 15 MARS 2016

mardi 22 mars 2016

GRÈVE DES SERVICES SOCIAUX : COMPTE RENDU DU 15 MARS 2016




Grace à votre mobilisation, l’intersyndicale FO - CFDT - SUPAP FSU a été reçue en délégation par Madame Vanessa BENOIT, directrice adjointe du CASVP, Madame  Frédérique LANCESTREMERE, Directrice adjointe de la DRH et Monsieur Jérôme DUCHENE, Directeur Adjoint de la DASES.

Rappel : les agents de la DASES et du CASVP étaient appelés à la grève par l’intersyndicale CFDT- SUPAP FSU - FO ville et CASVP pour les revendications suivantes :

-         Absence de négociations sur le projet Nouveau Paris Solidaire qui transfère tous les services sociaux polyvalents au CASVP,
-         Dégradation des conditions de travail des agents,
-         Perte de sens du travail social.

Nous avons abordé les problèmes suivants :
 
1)    perte du sens du travail social :
o   la DRH s’est engagée à mener des réflexions.

2)    surcharge de travail, de missions supplémentaires  et d’augmentation de la charge de travail administrative (ISIS, PIAF…)
o   La DRH étudie comment combler les postes vacants plus rapidement
o   Elle se dit prête à étudier comment mutualiser les agents issus des concours Ville et CASVP et à accélérer les détachements.

3)    guichet unique, dénommé « accueil intégré »:
o   Le guichet unique est à l’état expérimental dans le 10ème arrondissement : un assistant de service social, un SMS et un adjoint administratif conjointement orientent l’usager en fonction de sa demande.
o   Cette organisation semble difficilement transférable aux autres SSDP selon leur configuration géographique et architecturale.

4)    remplacement, effectifs, temps partiels non compensés :
o   La DRH entend les arguments de compensation des temps partiels et promet d’étudier les possibilités de compensation.

5)    locaux :
o   Le regroupement des deux SSDP avec leur section est prévu dans les 12ème  (rapidement) et 14ème arrondissements (horizon 2020).
o   Concernant les autres regroupements, rien n’est encore prévu. Des pistes de réflexion sont à l’étude.
6)    régimes indemnitaires :
o   la DRH ne reste pas sourde à nos revendications.
o   Elle dit mener une grande étude comparative des différents régimes indemnitaires et souhaite en tirer des conclusions.

7)    particularité des arrondissements du centre (1er, 2ème, 3ème et 4ème arrondissement) :
o   Regroupés par deux par la DASES (SSDP) et par le CASVP (sections)
o   Ils seront à terme sous l’autorité d’un seul maire d’arrondissement selon la volonté de Madame la Maire de Paris,
o   Problématique pour trouver des locaux regroupant les  4 sections et SSDP !
o   Mais cette modification du statut parisien regroupant les 4 premiers arrondissements préfigure la territorialisation de l’action sociale avec pour finalité des interventions sur plusieurs arrondissements pour les agents.
8)    L’analyse de la couverture des besoins sociaux par les services sociaux de la collectivité parisienne :
o   Si l’intersyndicale approuve l’analyse qui souligne le sous-équipement des services du Nord Est Parisien pour faire face à la grande précarité de ces arrondissements, elle désapprouve les conclusions de l’étude qui préconise un redéploiement des personnels des arrondissements mieux lotis. 
 

Une nouvelle réunion a  été proposée à l’intersyndicale.

Un dossier à suivre….