: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: UN RAPPROCHEMENT DES RÉGIES DES SECTIONS ! (RÉUNION DU 26 FÉVRIER 2016)

lundi 29 février 2016

UN RAPPROCHEMENT DES RÉGIES DES SECTIONS ! (RÉUNION DU 26 FÉVRIER 2016)



Ce jour, les organisations syndicales ont été reçues par le CASVP concernant le rapprochement des régies des sections 1/4 et 2/3.

Le CASVP nous informe que le régisseur sera nommé conjointement par le trésorier du CASVP et la direction locale. En somme, un avis partagé, ce qui semble une bonne décision car l’objectivité prendra le pas sur la subjectivité.

                        En ce qui concerne nos craintes sur la perte concomitante de la NBI et de la prime de régie, le CASVP nous répond que ces deux indemnités seront englobées dans l’IAT3, ce qui permettrait aux agents qui ne seront pas retenus en qualité de régisseur de ne pas perdre sur le plan pécuniaire.
                       
Pour FO, le rapprochement des régies des sections ne constitue pas sa tasse de thé pour la simple raison que ce nouveau schéma organisationnel repose dans son entier sur la réduction des effectifs, une baisse des dépenses de fonctionnement, bref, sur une rentabilité à moindre frais.

In fine, en tant qu’organisation syndicale, nous ne pouvons être en adéquation parfaite avec ces nouvelles mesures qui s’inscrivent parfaitement dans le cadre des mutualisations de sections et son corollaire la fusion des services que nous avons toujours combattues.

Lors du comité technique du 9 mars 2016 au cours duquel sera soumis, entre autres, aux organisations syndicales une demande d’avis, FO demandera des assurances voire des garanties afin que les agents qui ne seront plus régisseurs à l’issue du choix émis par le trésorier et la direction locale ne perdent aucunement au point de vue du régime indemnitaire.

           Enfin,  dans l’éventualité d’un changement de poste, FO demande que les agents qui ne souhaitent plus exercer leur métier dans les régies faute d’avoir été reconduits dans leurs fonctions initiales puissent obtenir une affectation de leur choix dans un autre établissement du CASVP.  

(Voir notre tract FO sur les régies du 24 02 2016). 


FLASH FO
UN RAPPROCHEMENT DES RÉGIES DES SECTIONS !

Dans le cadre d’une rationalisation des dépenses de fonctionnement, le CASVP a décidé à titre expérimental le rapprochement des régies des sections d’arrondissement.

Conséquence : un seul régisseur par régies mutualisées, la perte de la NBI et la prime de régie pour les recalés à ce nouveau poste de responsabilité.

L’expérimentation concernera dans un premier temps les 1er et 4ème arrondissements et dans un second temps les 2ème et 3ème arrondissements. Il n’est pas exclu que dans un proche avenir le principe de mutualisation soit étendu à d’autres sections.

De nouvelles fiches de postes seront proposées aux agents actuellement en fonction dans les régies faisant l’objet de l’expérimentation. À cet effet, les responsables seront invités à candidater sur les futurs postes de régisseurs. Autrement dit, les directrices des futures régies mutualisées ne peuvent dès maintenant émettre leur choix préférentiel avant que les candidats aient formulé leur souhait d’être régisseur en titre. « Le fait du prince » relève d’une autre époque.

Le lieu d’installation de la régie mutualisée dépendra des possibilités offertes par les locaux et du rendement effectué de chacune des deux régies. La rentabilité constitue pour le CASVP le fer de lance de toute nouvelle organisation de travail : économie, économie toujours et après on verra !

Enfin, l’expérimentation devra débuter avant l’été 2016 et concernera les 1er et 4ème arrondissements et ensuite les 2ème et 3ème arrondissements. Un bilan sera présenté à l’automne 2016.

 COMMENTAIRE FO
Ce projet de rapprochement des régies s’inscrit parfaitement dans le cadre du nouveau schéma organisationnel mis en œuvre dans les établissements du CASVP et notamment dans les sections d’arrondissement depuis 2011 (mutualisation des sections, fusion des services, polyvalence…).

Somme toute, « il n’y a rien de nouveau sous le soleil », si ce n’est quelques perdants, tous ceux qui ne seront pas retenus comme régisseur alors que pendant des années, ils ont effectué ce travail avec dévouement et passion avec pour solde de tout compte, un congédiement, certes déguisé, mais un renvoi tout de même. Résultat : une double peine, à savoir ; une perte sur le plan pécuniaire (NBI et primes de régie) et sur le plan promotionnel (promotion au choix au grade de SA).

Naturellement, Force ouvrière, s’opposera à cette mutualisation des régies par cohérence de nos choix antérieurs et futurs et surtout par un refus net de valider un nouveau plan d’économies au grand dam des personnels du CASVP via une réduction drastique des effectifs.

Ce projet à l’état expérimental sera sans aucun doute pérenne dans les années à venir et, à cet égard, fera l’objet d’un débat le 9 mars 2016 au comité technique. Les contours et les grands axes ont été fixés par le CASVP et in fine une demande d’avis sera soumise aux organisations syndicales.  
                  
FO dans sa présentation et dans son commentaire ne cache absolument pas ses intentions. Pour nous, le rapprochement des régies, ce sera un NON catégorique !