: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE STATUT PARISIEN EN VOIE DE MODIFICATION LA TERRITORIALISATION DE L’ACTION SOCIALE EST EN MARCHE !

lundi 1 février 2016

LE STATUT PARISIEN EN VOIE DE MODIFICATION LA TERRITORIALISATION DE L’ACTION SOCIALE EST EN MARCHE !




Le statut parisien en voie de modification

Madame la maire de Paris va prochainement soumettre au conseil de Paris des 15 et 16 février 2016 et ensuite au gouvernement une modification du statut parisien : la fusion des 4 premiers arrondissements de la capitale avant 2020.

Le regroupement des quatre premiers arrondissements d’ici 2020, date des prochaines élections municipales, n’est pas anodin pour les agents du CASVP. Un seul maire pour 4 arrondissements, un seul CASVP et des interventions tous azimuts sur les 4 arrondissements (grosso modo, un seul service instructeur, un seul service support, un seul accueil, pour 4 arrondissements). Ce schéma se généralisera à l’ensemble des arrondissements de la capitale dès la fusion d’autres arrondissements malgré les dénégations actuelles de la maire de Paris.

FO A DÉNONCÉ À MAINTES REPRISES LES GRANDS AXES DE CE PROJET DE TERRITOIRES. LA DASES ET LE CASVP ONT RÉFUTÉ NOS ARGUMENTS.
 LA MAIRE DE PARIS CONFIRME NOS CRAINTES.

 QUE PEUT-ON CRAINDRE DANS UN FUTUR PROCHE ?

Si les quatre premiers arrondissements peuvent être fusionnés, qui peut empêcher la maire de Paris de regrouper d’autres arrondissements et permettre ainsi la création de nouveaux territoires à l’instar de ce qui se fait à Marseille, ville laboratoire d’idées pour l’Exécutif parisien.

Le département et la commune de Paris vont fusionner d’ici la fin de 2016 en une seule collectivité. Résultat : la création de bureaux d’accueil polyvalents et la constitution de territoires composant plusieurs arrondissements.

Objectif : l’action sociale sera territorialisée dans les prochaines années modifiant de fond en comble l’organisation administrative. Les agents, administratifs et sociaux interviendront de concert sur plusieurs arrondissements, ce qui n’était pas encore possible à grande échelle aujourd’hui, le sera tout naturellement demain via cette modification du statut parisien.

LE CASVP AVANT-GARDISTE AU POINT DE VUE
DE L’ORGANISATION ADMNISTRATIVE.

Souvenez-vous, dès 2011, le CASVP procédait à la fusion des 1/4  2/3  5/6  et en 2015 les 9/10 et bientôt d’autres sections seront fusionnées tout en tenant un discours sur la modernisation des services avec pour finalité la recherche d’un service public efficient.

Bien évidemment, ces propos sont très souvent tenus par les représentants de la SDIS, des encadrants qui ne reçoivent pas le public et qui loin des réalités conduisent les projets à travers leur seul prisme : la feuille de route dictée par la mairie de Paris alliée à l’efficacité à moindre frais.

 La maire de Paris continue sur sa lancée et souhaite à terme en filigrane le regroupement d’autres arrondissements non déterminés, à ce jour, mais qui s’inscrit parfaitement dans le grand projet de la territorialisation de l’action sociale.

Un seul opérateur unique : le CASVP.
La création de territoires regroupant plusieurs arrondissements.
Un guichet unique d’accueil  polyvalent de proximité et généraliste.
Une réduction des effectifs allant crescendo.

LA REFONTE DU STATUT PARISIEN, C’EST À TERME L’ACCÉLÉRATION DE LA POLYVALENCE, LES INTERVENTIONS TOUS AZIMUTS, LA FUSION, LA MUTUALISATION MAIS EN AUCUN CAS L’OPTIMISATION DES SERVICES EN FAVEUR DES AGENTS.

AUJOURD’HUI, LA NOUVELLE ORGANISATION ADMINISTRATIVE EST BIEN ENTAMÉE ET DÉJÀ LES CONSÉQUENCES NÉFASTES SUR LE  PLAN PROFESSIONNEL SE FONT SENTIR.

DEMAIN, LA CRÉATION DE TERRITOIRES ET LES INTERVENTIONS SUR PLUSIEURS ARRONDISSEMENTS PRÉFIGURERONT D’AUTRES RÉPERCUSSIONS AUTREMENT PLUS REDOUTABLES.

UNE REFLEXION IMPORTANTE SUR CES SUJETS DOIT FORCÉMENT CONDUIRE
 À DES ACTIONS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD.