: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: AGENTS DES EHPAD : LA GRANDE ÉQUIPE EST EN MARCHE !

jeudi 11 février 2016

AGENTS DES EHPAD : LA GRANDE ÉQUIPE EST EN MARCHE !



Le CASVP s’appuie complètement sur l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour réduire les effectifs dans tous les EHPAD.
« LE FINANCEMENT DES EHPAD » :
Un budget en trois parties distinctes :
   Hébergement, Soins, Dépendance.

- le budget hébergement sert à payer les agents sociaux à hauteur de 70% et les administratifs à hauteur de 100%.
- le budget soins sert à financer les aides-soignants à hauteur de 70% et les infirmiers, les médecins, les kinésithérapeutes à hauteur de 100%.
- le budget dépendance sert à financer les aides-soignants à hauteur de 30% et à 30% les agents sociaux.
LE CASVP NE RÉMUNÈRE PAS LES PERSONNELS DES EHPAD.
C’EST L’AGENCE RÉGIONALE DE SANTÉ QUI DÉCIDE DU NOMBRE DES EFFECTIFS DANS LES EHPAD.

L’ARS au cours de l’année 2014 a visité l’ensemble des EHPAD du CASVP et a proposé au CASVP dans son rapport de fin de visite d’instaurer la grande équipe pour pallier le manque de personnel. En clair, introduire dans les EHPAD du CASVP la même organisation de travail qu’à l’AP/HP.
NOUS Y VOILÀ !
 La grande équipe, c’est de permettre le chevauchement entre les équipes du matin et de l’après-midi. C’est d’avoir toujours en permanence des agents sous la main. Cette nouvelle organisation de travail par la grande équipe peut se faire de la manière suivante :
       les agents arrivent à 6h30, les autres à 7h, les autres à 8h, à 9h et ainsi de suite tout en effectuant 7h42 par jour. Cette nouvelle organisation de travail sera tout d’abord imposée à l’EHPAD « Alquier Debrousse » et ensuite aux autres EHPAD.
                
 FO est contre la grande équipe et demande une intersyndicale pour contrer cette nouvelle organisation de travail. Seul un grand mouvement de masse peut faire capoter ce projet néfaste pour les conditions de travail des personnels des EHPAD.
SI RIEN N’EST ENTREPRIS POUR REFUSER, LA GRANDE ÉQUIPE SE FERA.
DÉS MAINTENANT, IL FAUT AGIR, IL FAUT RÉAGIR !