: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION PARISIENNE = LA BAISSE DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT

mardi 10 novembre 2015

LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION PARISIENNE = LA BAISSE DES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT



La maire de Paris s’enorgueillit le 26 octobre 2015 lors du Conseil de Paris d’avoir réduit drastiquement les dépenses de fonctionnement (les créations de postes, les frais de rémunération des personnels…) à hauteur de 130M€ à 150 M€ en 2016.(voir document en pièce jointe).

Pour obtenir la maîtrise des dépenses de fonctionnement, le schéma organisationnel de l’administration parisienne a été repensé de fond en comble. Et ce n’est qu’un début. Les mutualisations, la fusion des services, le transfert des services sociaux DASES au CASVP, la polyvalence, le guichet unique d’accueil… ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Le pire est à venir avec la création de nouvelles aides facultatives et les interventions sur plusieurs sites.

 La modification du statut parisien au printemps 2016 avec pour corollaire la fusion des arrondissements par secteur constituera un énorme chantier pour les années à venir avec toujours le même objectif : la réduction des fonctionnaires et l’intervention tous azimuts sur plusieurs arrondissements au service uniquement de l’usager.

Prochainement, un questionnaire émanant de la ville de Paris estampillé « PARIS § moi » invitera tous les agents du CASVP à se prononcer sous un anonymat de principe sur ses conditions de travail, ses objectifs, ses souhaits, sur ce qu’il attend de ses nouvelles missions, ses horaires de travail... bref, la mairie de Paris vous écoute, prend de vos nouvelles, s’intéresse à vous mais ce qui en ressortira à la fin du bilan, rien d’extravagant. PARIS § moi est un énième plan de communication pour freiner toute ardeur belliqueuse dans un contexte de mécontentement généralisé et de futures élections municipales en 2020 avec le Grand Paris. Le questionnaire Paris§ moi a été diffusé à la mairie de Paris en 2012 et a coûté 50 000€ sans que pour autant des actes concrets ont vu le jour. Les caisses sont vides, qui a osé dire de telles inepties !  
NE SOYONS PAS DUPES,
SEULS DES ACTES CONCRETS SONT RECEVABLES !
Un premier mécontentement qui sera très certainement suivi par d’autres aura lieu via un rassemblement devant l’hôtel de ville le Mardi 17 novembre 2015 (Jour du Conseil de Paris) de 11h à 15h à l’appel de l’intersyndicale FO ville et FO CASVP, SUPAP-FSU, CGT ville et CFDT ville.
UN SYNDICALISME RASSEMBLÉ AUTOUR DU « NON » CONCERNANT LE TRANSFERT DES SERVICES SOCIAUX DASES AU CASVP DANS LE CADRE « DU NOUVEAU PARIS SOLIDAIRE ».