: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: Services « Gestion » des UGD Le CASVP se dirige-t-il vers la création d’un pôle technique ?

mardi 23 juin 2015

Services « Gestion » des UGD Le CASVP se dirige-t-il vers la création d’un pôle technique ?




Une récente note de service visant à améliorer considérablement les délais de rénovation des logements vacants demande aux agents des services gestion des mesures irréalisables.
FO n’est pas dupe, en demandant une charge travail considérable aux gestionnaires, le CASVP envisage de tailler dans les effectifs des services gestions en créant un pôle spécifique dédié aux travaux de rénovation de logements vacants.

(Lettre ouverte à la Direction Générale du CASVP)




Madame la Directrice Générale,

            Par note de service du 16 juin 2015, vous informez les services gestion des UGD de nouvelles procédures afin d’améliorer les délais de vacances des logements.

            Notre organisation syndicale constate une nouvelle fois que cette démarche a été décidée sans aucune concertation avec les agents des services concernés et sans évaluer la charge de travail supplémentaire.

            En effet, cette note demande :


  • De réduire le délais des travaux dans les logements vacants à 30 jours, sachant qu’entre les années 2012 et 2014 les gestionnaires ont réduit considérablement ce délais en passant de 181 jours à 95 en moyenne. Réduire à nouveau cette marge est irréalisable.

  • D’organiser divers rendez-vous à chaque nouveau logement vacant avec l’ensemble des prestataires qui pourraient être concernés par les travaux de rénovation (soit 3 à 4 prestataires). Sachant que certains services gestion traitent en moyenne 60 logements par an il serait de nature à effectuer plus de trois rendez-vous par semaine. À ce rythme les gestionnaires ne pourraient plus assurer leurs autres tâches quotidiennes.

  • Recenser les travaux (peinture, plomberie, électricité) nécessaires alors même qu’aucune formation technique n’a été délivrée et que l’ADPE se désengagerait de cette mission.

  • D’assurer le suivi des chantiers et notamment dans les « résidences soleil »

  •   D’élaborer un cahier des charges, un planning et une annexe à destination des entreprises.


Conscient de l’enjeu crucial que constituent les logements vacants gérés par le CASVP, notre organisation syndicale vous demande de bien vouloir nous recevoir afin d’aborder les difficultés liées à une telle réforme.

            Je vous prie d’agréer, Madame la Directrice Générale, l’assurance de mes salutations distinguées.