: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: TRANSFERT DES SSDP/DASES AU CASVP LA TERRITORIALISATION DE L’ACTION SOCIALE EST EN MARCHE !

mercredi 1 avril 2015

TRANSFERT DES SSDP/DASES AU CASVP LA TERRITORIALISATION DE L’ACTION SOCIALE EST EN MARCHE !



Le mardi 31 mars 2015, les organisations syndicales du CASVP et de la DASES ont été reçues par les directeurs généraux de la DASES, du CASVP et du service des Ressources Humaines de la ville de Paris.

Le nombre d’agents transférés des SSDP/ DASES au CASVP :
536 agents qui se déclinent de la manière suivante :

GRADE
EFFECTIFS
Adjoint administratif
30
Assistant socio-éducatif
332
Conseiller socio-éducatif
36
Secrétaire administratif
31
Secrétaire médicale et sociale
107

Concernant les régimes indemnitaires, le nombre d’effectifs affectés aux services du personnel de chaque section du CASVP, la situation administrative des agents, le flou total, aucune réponse satisfaisante de nature à apaiser les craintes ou les interrogations des agents.

 La mise en place au CASVP :
Des directions sociales de territoires vont être créées sous la responsabilité de la DASES permettant ainsi l’instauration d’un grand service social polyvalent de proximité.

Concrètement cela veut dire, des arrondissements formant un territoire dans lequel les travailleurs sociaux et les administratifs répondront aux demandes des usagers via un guichet unique et généraliste de proximité. La spécialité dans les fonctions est terminée laissant place à la diversité à savoir ; recevoir le tout-venant et instruire le dossier quelle que soit sa demande. Cela s’appelle la polyvalence absolue.

Toutes les questions posées par FO n’ont pas reçu les réponses auxquelles notre syndicat était en droit d’attendre. Heureusement que les documents sont là pour étayer nos arguments même si les directeurs de la DASES, du CASVP et de la ville de Paris louvoient sans cesse pour ne pas dévoiler entièrement les dessous de ce transfert qui n’a que pour objectif de satisfaire grandement l’usager et restreindre autant que faire se peut les effectifs.    
                                              
Résumons, le transfert des SSDP/DASES au CASVP, c’est à terme la création de directions sociales de territoire regroupant plusieurs arrondissements permettant ainsi le travail en commun de tous les agents, administratifs et sociaux autour d’un grand pôle social polyvalent de proximité.

En 2016 et dans les années à venir, les personnels du CASVP accompliront leurs fonctions non plus sur deux arrondissements mais voire trois ou quatre à l’exception des arrondissements de l’Est parisien où la densité sociale est la plus forte et, de ce fait, ces derniers ne pourront pas être regroupés en une seule entité.

Ce transfert qui s’inscrit dans le « Nouveau Paris Solidaire » est un énorme prétexte pour mutualiser les services et introduire à grande échelle la polycompétence. Le CASVP a beau jeu de dire que les sections seront toujours gérés juridiquement en fonction de la loi mais rien ne lui interdit de fusionner la gestion administrative et permettre, à cet effet, le regroupement des services de plusieurs arrondissements formant un territoire.  Les sections mutualisées et les plateformes des SAAD confirment notre argumentaire.

FO première organisation dans la filière administrative se battra bec et ongles pour que les régimes indemnitaires (primes et autres) et les promotions soient à la hauteur des nouvelles fonctions assignées aux personnels du CASVP qui auront à assimiler, entre autres, plus de 36 aides sociales facultatives et/ou légales.

 Le 14 avril 2015, les organisations syndicales seront de nouveau réunies pour débattre des régimes indemnitaires et des promotions dans le cadre de ce transfert. FO fera entendre sa voix.