: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: « CHRONOGESTOR » DES ÉCONOMIES EN MATIÈRE D’EFFECTIFS ET DES REMPLACEMENTS TOUS AZIMUTS !

lundi 29 septembre 2014

« CHRONOGESTOR » DES ÉCONOMIES EN MATIÈRE D’EFFECTIFS ET DES REMPLACEMENTS TOUS AZIMUTS !



Le 2 décembre 2013, Force ouvrière informait déjà par tract les nouvelles modalités de dépôts des congés.



De quoi s’agit-il ?

À partir de novembre 2014, l’agent devra intégrer ses propres congés sur CHRONOGESTOR. Puis, le responsable hiérarchique (N1) doit accepter ou pas les congés. En cas de refus, le responsable doit le motiver.



Les dividendes pour le CASVP.

Contrairement aux propos iréniques de l’administration qui invoque la rapidité et la fluidité du traitement des demandes se cache des remplacements tous azimuts et surtout la volonté réelle à terme de ne plus recruter et pourquoi pas de supprimer les équipes volantes devenues ainsi obsolètes via ce nouvel outil de gestion plus performant (voir pièce jointe CTP).



De nouvelles conséquence en perspective : Aujourd’hui, 50% des effectifs au sein d’un service est la règle pour accorder un congé. Demain, ce sera 50% des effectifs au sein de l’établissement pour accorder un congé.


NE SOYONS PAS DUPES !

La modernisation des services publics et son corollaire le développement des guichets uniques impose de nouvelles modalités de gestion prévisionnelles des effectifs via la gestion dématérialisée des demandes de congés Chronogestor.



Les sections et les autres établissements sont organisés sur le même procédé : un schéma organisationnel fondé sur l’instauration d’une polycompétence. Ainsi, connaître en temps réel les absences, c’est tout bénéfice pour le CASVP.



Constat : les agents effectuent dans les grands ensembles que sont les sections et les EHPAD les mêmes fonctions. Les remplacements se feront immédiatement puisque les absences seront comptabilisées avec un temps record permettant ainsi de diminuer les recrutements, d’intensifier la polyvalence et de ne plus recourir aux intérimaires dans les EHPAD.



Au final, la modernisation de la gestion des temps est doublement bénéfique pour le CASVP via l’accélération de la polyvalence et à terme la suppression des équipes volantes.