: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: FLASH FO/ADMINISTRATIFS 63 POSTES VACANTS !

lundi 18 août 2014

FLASH FO/ADMINISTRATIFS 63 POSTES VACANTS !



41 postes d’adjoints administratifs, 15 postes de secrétaires administratifs et 7 postes de secrétaires médicale et sociale ne sont pas pourvus.

Que fait le CASVP pour combler ces déficits en matière d’effectifs ?

Pourtant, la réorganisation des services via la mutualisation et son corollaire la fusion des services implique une augmentation des effectifs.

Le CASVP se donne t-il réellement les moyens pour accélérer les remplacements ? Un doute persiste devant tant de postes vacants.

Les postes vacants qui relèvent de la filière administrative et autres doivent trouver preneur. Le grand responsable : les entretiens préalables à toute nouvelle affectation n’ont pas à être aussi sélectifs et aussi clivants. Nous ne sommes pas dans le privé, la concurrence et autres concepts dévolus aux entreprises privées doivent être exclus desdits entretiens. 

L’agent qui recherche un poste sur n’importe quel établissement du CASVP dès lors que sa manière de servir a été jugée satisfaisante par ses supérieurs hiérarchiques précédents, ce dernier n’a pas à subir toutes sortes de questions sur son passé, ses objectifs et autres demandes qui apparaissent au fil de l’eau autant d’obstacles pour lui opposer une fin de non-recevoir.

Ces entretiens préalables se révèlent à terme pernicieux et de nature à solliciter « l’excellence à tout prix », ce qui contribue in fine à une surreprésentation des postes vacants.

 Les directeurs locaux ou responsables en lien direct avec les entretiens préalables doivent faire preuve de plus de modestie et prendre en considération le parcours de l’agent, sa manière de servir, les raisons pour lesquelles il postule à tel ou tel poste et laisser une fois pour toutes de côté ces concepts relevant du secteur privé et totalement étrangers au service public.

Enfin, Pour les directeurs ou responsables, lors des entretiens préalables, les bons paramètres, c’est d’aborder ledit entretien sans a priori, en toute objectivité et éliminer une fois pour toutes le qu’en-dira-t-on. S’appuyer uniquement sur les dernières feuilles de notation et tout cela dans un dialogue constructif et fructueux. Résultat : le nombre de postes vacants ne peut que diminuer.