: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE CASVP AU SERVICE DU PUBLIC PARISIEN VIA UN SERVICE EN LIGNE

mardi 13 mai 2014

LE CASVP AU SERVICE DU PUBLIC PARISIEN VIA UN SERVICE EN LIGNE



« La Charte Marianne » adhère parfaitement aux objectifs du projet de service des sections. L’objectif de la charte, c’est que l’administration doit être capable de prendre en compte l’évolution des usagers à leur mode de vie et veiller à faciliter leurs démarches. Depuis quelques années, le développement d’Internet a permis de tisser un nouveau lien entre les Parisiens et leur administration.


Une des mesures-phares du projet de service des sections  a pour but de simplifier la porte d’entrée à l’administration parisienne via les sites Internet.

Explications : la création d’un service en ligne de rendez-vous pour toutes les aides délivrées par le CASVP à l’instar du système informatique de la Préfecture de Police de Paris tiré de la Charte Marianne.

Au CASVP, la mise en place sera la suivante :
Ce nouveau système informatisé de rendez-vous en ligne pourrait être couplé d’un numéro de téléphone unique (plateforme téléphonique). L’usager sur ce site Internet choisira la date et le créneau horaire du rendez-vous en choisissant au préalable la demande d’aide et les justificatifs à joindre à sa demande. Cet usager pourra également opter pour le choix de la section où il pourra déposer son dossier.

COMMENTAIRE FO:
L’usager pourra faire sa demande sur Internet ou déposer sa demande dans n’importe quelle section. Conséquence : des redéploiements et des recrutements a minima.

La modernisation des services publics via Internet, c’est instaurer une polyvalence totale interservices, intraservices et entre les sections. La 6ème section instruit les dossiers de la 13ème dans le cadre d’une expérimentation qui va se généraliser à toutes les autres sections. La sectorisation par arrondissement à terme va disparaitre. Les usagers ne seront plus assujettis à leur arrondissement, ils pourront aller dans n’importe quelle section pour le dépôt de leur dossier.

La modernisation des services publics via Internet est surtout ciblée en faveur des usagers. Les agents du CASVP en fonctions dans les sections ne seront plus affectés sur un seul site mais devront à terme travailler sur plusieurs sites via la polyvalence totale des missions. Aujourd’hui, les services instructeurs sont en première ligne face à ces nouvelles demandes d’usagers via un service en ligne. Demain, les services supports seront aussi sollicités et devront, eux aussi, intervenir sur plusieurs sections.

Au final : l’instauration d’une plateforme téléphonique composée via des redéploiements, un service en ligne pour les demandes d’usagers à l’instar de ce qui se fait déjà à la Préfecture de Police, la polyvalence intégrale et l’intervention sur plusieurs sites.

REFUSONS CE PROJET EN VOTANT

MASSIVEMENT FO LE 4 DÉCEMBRE 2014.