: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS = « CHARTE MARIANNE »

mardi 8 avril 2014

LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS = « CHARTE MARIANNE »


Le projet de service des sections, c’est à terme la création de guichets uniques. FO l’a démontré et va vous le prouvez encore une fois avec un nouveau faisceau de preuves.

Souvenez-vous, lorsque FO a révélé les guichets uniques, le CASVP a poussé des cris d’orfraie et réfuté une par une toutes nos allégations. Nous apportons encore des preuves supplémentaires.

S’adapter aux attentes des usagers et comment améliorer l’accueil des usagers sont définis par la circulaire du 2 mars 2004 sur la charte d’accueil des usagers en administration territoriale via l’adoption de la « Charte Marianne » dont l’affaire était suivie à l’époque par  Monsieur Sylvain MATHIEU en fonction au ministère de l’intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales. (Voir document en pièce jointe).

Deux mesures essentielles ont été mises en œuvre dans les services de l’ETAT pour l’amélioration de l’accueil des usagers

Le développement des guichets uniques qui permettent de regrouper en un même lieu plusieurs services publics. Les usagers peuvent alors accomplir en une seule fois les formalités nécessaires à une action ou une demande
  La mise en place d’une « démarche qualité » dans les services publics, avec l’adoption de la « Charte Marianne». Définie par la circulaire du 2 mars 2004 sur la charte d’accueil des usagers, elle a été généralisée à toutes les administrations de l’Etat en janvier 2005. L’Etat entend ainsi assurer, dans l’ensemble de ses administrations centrales et ses services déconcentrés, la qualité de l’accueil des usagers, aussi bien physiquement au guichet, au téléphone, par courrier postal ou électronique.


            Par cette charte, l’Etat s’engage sur différents points :
Les usagers doivent voir leur accès aux services publics facilité ;
Les usagers doivent être accueillis de façon attentive et courtoise ;
Leurs demandes doivent faire l’objet de réponses claires et dans un délai raisonnable et annoncé ;
Leurs réclamations doivent être effectivement et systématiquement traitées ;
Enfin, les éventuelles propositions d’amélioration du fonctionnement du service présentées par les usagers doivent être dûment répertoriées.

Ainsi, rien de nouveau sous le soleil, rien de transcendant, ce qui a été appliqué dans les services de l’ETAT, le sera à l’identique au CASVP. On regroupe les services et on instaure des guichets uniques. Un exemple parmi tant d’autres (l’ANPE et L’UNEDIC en 2008).


NOUS Y VOILÀ ! Des guichets uniques et des guichets uniques d’accueil (les travaux dans les sections l’attestent), FO l’avait non seulement annoncé tout en se faisant accuser de dire des « conneries ». FO  dérange par ses analyses et il faut bien le reconnaître maintenant que les faits nous donnent raison.

Le  CASVP, si nous n’avions rien révélé, appliquait méthodiquement le projet de service des sections qui devait en principe instaurer au préalable la polyvalence interservices, intraservices et entre les sections.

En toute modestie, c’est notre syndicat via ses très nombreux tracts qui a refréné les ardeurs jusqu’au- boutistes du CASVP de faire passer en force ce projet des sections dans son intégralité.

Ce qui s’est fait à L’ETAT devait normalement être appliqué à l’identique dans les sections du CASVP. Malheureusement pour le CASVP, FO était là ! Le projet de service des sections est le clone de la « Charte Marianne ». Ils contiennent tous les deux les mêmes ingrédients : guichets uniques d’accueil, guichets uniques des services et son corollaire la polyvalence intégrale.  

FO APPORTE TOUS LES PREUVES TANGIBLES SUR CE NOUVEAU SCHEMA ORGANISATIONNEL DES SERVICES.
PROJET DE SERVICE DES SECTIONS = CHARTE MARIANNE

FO CASVP a déjà dénoncé les conséquences de la Charte Marianne
le 5 novembre 2009
http://focasvp.blogspot.fr/2009/11/la-modernisation-de-ladministration-oui.html