: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: ILS QUITTENT L’UNSA POUR FO

jeudi 23 janvier 2014

ILS QUITTENT L’UNSA POUR FO

Une trentaine de cheminots de sept régions différentes, tous militants à l’UNSA jusqu’à il y a peu et venus désormais grossir les rangs de FO, se sont réunis au siège de la confédération FO à Paris les 7 et 8 janvier.

Ils ont longuement discuté de la différence entre syndicalisme autonome et syndicalisme confédéré indépendant, en présence du Secrétaire général de la Fédération FO des Cheminots, Éric Falempin, et de son Secrétaire général adjoint, François Grasa. Ils ont également pu avoir un échange de plusieurs heures avec Jean-Claude Mailly. «Les débats ont aussi porté sur le projet de réforme du ferroviaire, sur le fonctionnement et les structures confédérales et fédérales, tout cela dans un esprit de grande fraternité», se félicite Éric Falempin.

«À FO, ON NE FAIT PAS DE LA MOUSSE»

À l’issue des débats, André Taisne, ex-responsable de l’UNSA, a expliqué: «[...]. Nous sommes tous issus d’une organisation syndicale qui nous a trahis, tant sur son fonctionnement que sur ses lignes revendicatives et même sur son autonomie... Nous avons trouvé chez FO une véritable structure syndicale libre et indépendante, capable de porter de vraies revendications [...]. À FO, on négocie et on signe des accords mais pas à n’importe quel prix, pas au détriment de l’intérêt des salariés, pas pour faire de la mousse.» Et de souligner: «Ces deux jours ont permis de faire la démonstration que nous avions fait collectivement le bon choix [...]. La réforme du ferroviaire a été le fil conducteur de nos échanges. Si nous sommes les seuls aujourd’hui à dire non à cette réforme, c’est bien parce que nous sommes les seuls à ne jamais donner de consignes de vote lors des élections à caractère politique.»

À deux mois et demi des prochaines élections professionnelles à la SNCF, le 20 mars prochain, l’arrivée de ces nouveaux militants est un formidable encouragement pour la Fédération FO des Cheminots.

Article paru dans FO Hebdo 3102