: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: RÉFORME DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES Extension des horaires, rationalisation, mutualisation. FO N’EN VEUT PAS !

vendredi 6 décembre 2013

RÉFORME DES ADMINISTRATIONS PARISIENNES Extension des horaires, rationalisation, mutualisation. FO N’EN VEUT PAS !


Chaque jour, environ 6000 agents au CASVP et 51000 agents de la Ville et du département de Paris s’emploient à faire tourner la gigantesque machine parisienne. Pour faire fonctionner les nouveaux services municipaux, 3750 postes ont été créés entre 2001 et 2008 et seulement 2300 postes dans le cadre de l’accord cadre JRTT.

Depuis 2008, les créations de postes ont stagné et la Ville de Paris a redéployé des agents des bureaux vers le public. Elle a aussi fermé des services peu stratégiques pour en ouvrir de plus utiles. Au total, les effectifs ont été stabilisés.


Les réformes à venir dès 2014
  •       Extension des horaires d’ouverture.
En 2001, le bureau des temps, sous la houlette de Madame Anne HIDALGO, a créé une soirée de permanence en mairie jusqu’à 19h 30 mais les deux principales candidates à la prochaine mandature ne souhaitent pas en rester là.
  •       Simplification des démarches administratives, dématérialisation et numérisation,
  •       Regroupement et rationalisation des services. Le projet de service des sections est l’un des exemples au CASVP de cette rationalisation.

Des agents au service du Grand Paris
Pour certains élus, les agents doivent être mis au service du Grand Paris. Pour d’autres, la Ville de Paris et le CASVP ne sont pas des administrations pléthoriques. (Eu égard aux réformes entreprises, nous sommes sans doute arrivés au bout des possibilités de redéploiement. Pour créer de nouveaux services, il va falloir une vaste réforme de l’administration. Ces propos ont été tenus par Monsieur Bruno Julliard,  aujourd’hui, adjoint au Maire de Paris chargé de la culture et en 2006 en qualité de président d’un syndicat, il était en première ligne lors des manifestations estudiantines contre le contrat première embauche (CPE). Comme il a bien changé et très étonnant son discours devenu entre-temps droitier.)
Résultat : une vaste réforme de l’administration parisienne sera très prochainement en cours.


LES INCIDENCES DE CETTE RÉFORME EN COURS AU CASVP
Le projet de service des sections est un premier maillon de la chaîne s’agissant de la modernisation des services publics.

La Ville de Paris annonce clairement la couleur
via le programme de Madame Anne HIDALGO.

QUATRE GRANDS AXES SE DÉGAGENT :

  • Installer un état d’esprit permanent de performance dans l’administration. Autrement dit, appliquer les règles du privé au public.
  • Instaurer la polyvalence, la production, la rentabilité qui passent par de grandes mesures d’où découleront une meilleure efficacité et de substantielles économies. (Réduction des effectifs…).
  •  Rationnaliser les services via le regroupement. (Fusion des services instructeurs et supports à terme).
  •  Moderniser les services publics par la simplification des démarches administratives, dématérialisation et numérisation et enfin cerise sur le gâteau étendre les plages horaires jusqu’à 19h30 voire au-delà de 20H.

Cette opération de rénovation des services publics doit être finalisée avant fin 2015.

 Le CASVP a déjà appliqué partiellement cette réforme par le SAAD et les RESTAURANTS SOLIDAIRES nouvellement créées en élargissant les plages horaires jusqu’à 20h et le travail 7 jour sur 7. Un syndicat est d’accord avec cette nouvelle organisation des horaires et du travail dans les restaurants solidaires au motif qu’il faut s’adapter aux nouveaux besoins des usagers. FO rejette catégoriquement ces nouvelles mesures d’un autre temps.

POUR FO, TOUTES CES MESURES
DOIVENT ÊTRE COMBATTUES SANS RELÂCHE !

LA MODERNISATION DES SERVICES PUBLICS VIA LE PROJET DE SERVICE VIA LE SAAD, LES RESTAURANTS SOLIDAIRES…  EST UN LEURRE.

SI NE NOUS NE RÉAGISSONS PAS,
EN 2015, LA RÉFORME DES SERVICES SERA DÉFINITIVEMENT INSTALLÉE AVEC TOUTES SES CONSÉQUENCES.
(Fusion des services, extensions des horaires,
 réduction des effectifs…).