: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LES RELIQUATS DE FIN D’ANNÉE L’ANNÉE 2013 DOIT ÊTRE À L’EXACT OPPOSÉ DE 2012

lundi 16 décembre 2013

LES RELIQUATS DE FIN D’ANNÉE L’ANNÉE 2013 DOIT ÊTRE À L’EXACT OPPOSÉ DE 2012



Pour rappel : le reliquat de fin d’année correspond aux  abattements dégagés par les absences. Ces montants ainsi constitués doivent être répartis de façon très impartiale aux agents. Ce reliquat n’est pas à négliger et représente pour nombre d’agents des sommes importantes qui gratifient leur présence et leur manière de servir toute l’année.

LA RÉALITÉ EST TOUT AUTRE !

En 2012, les reliquats de fin d’année ont été des montants particulièrement faibles voire insignifiants alors que le CASVP demandait régulièrement des efforts, toujours des efforts, aux agents sans pour autant les justifier pécuniairement.

Dans tous les établissements du CASVP que ce soit dans les sections, les EHPAD, les résidences services, les restaurants solidaires, le SAAD, les PSA …. de nouvelles organisations de travail ont été imposées et mises en place via la fusion des services, la polyvalence, l’extension des horaires, le travail le week-end et les jours fériés…

MALGRÉ CES FAITS, LE CASVP RESTE OBSTINÉMENT LADRE

Face à un grave contexte économique qui perdure et s’aggrave avec pour corollaire une plus grande précarité et des flux d’usagers en progression constante, il est patent que le CASVP doit aussi redoubler d’efforts et augmenter de manière substantielle tous les régimes indemnitaires. C’est une de nos revendications prioritaires.

AGENTS DU CASVP, FAITES NOUS REMONTER VOS DOLÉANCES SI LES RELIQUATS DE FIN D’ANNÉE SONT NOTOIREMENT INSUFFISANTS.

NOUS SOLLICITERONS LES DIRECTEURS LOCAUX ET LA DIRECTION GÉNÉRALE POUR EXIGER DE RÉELLES EXPLICATIONS.