: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: FILIÈRE ANIMATION AU CASVP AUCUN DÉBOUCHÉ EN CATÉGORIE B !

lundi 16 décembre 2013

FILIÈRE ANIMATION AU CASVP AUCUN DÉBOUCHÉ EN CATÉGORIE B !



Le mardi 3 décembre 2013, le syndicat Force ouvrière du CASVP a été reçu par Monsieur Sylvain MATHIEU, Directeur général du CASVP et Madame Florence BRILLAUD, directrice adjointe chargée de la sous-direction dans le cadre du dialogue social.

Lors de cette audience, un des points évoqués par FO s’articule autour d’une demande claire et précise : le débouché en catégorie B pour tous les animateurs du CASVP. En somme, la création d’une filière animation (nombre de courriers FO depuis 2012 l’attestent).

La Direction générale nous répond par la négative en ce qui concerne le débouché en catégorie B au motif qu’aucun animateur au CASVP contrairement à leurs homologues de la Ville de Paris n’assume les mêmes responsabilités.

Nous avons pris acte de cette décision tout en réaffirmant notre revendication : la création d’une filière animation en deux corps : de catégorie B (animateur) et C (adjoint d’animation).

En revanche, la Direction générale propose comme solution alternative que les animateurs du CASVP passent le concours de secrétaire administratif. Une mesure que nous désapprouvons totalement.


Le syndicat CFDT a été reçu le 9 décembre 2013 par Mesdames Nicole DELLONG et Arielle MESNILDREY respectivement cheffes du service des ressources humaines et du bureau des actions d’animation.

Au cours de cette entrevue, les deux responsables qui représentent le CASVP soutiennent le contraire et affirment, en outre, qu’après les élections municipales de mars 2014, tout va se décanter.

 Résultat selon la CFDT : l’engagement de la Direction d’ouvrir un chantier sur la mise en place d’une filière animation avec des débouchés en catégorie B et A. À l’inverse de ce qui a été doublement annoncé à FO le 3/12/2013 et au téléphone le 13/12/2013 par Madame Florence BRILLAUD.

Pour FO, la Direction générale tient deux discours contradictoires au risque de jeter le trouble et le désarroi parmi les agents animateurs.

De deux choses l’une : soit les animateurs auront la possibilité d’un débouché en catégorie A et B, soit le statu quo est maintenu.

La balle est dans le camp de la Direction générale. Pour FO, le double discours doit cesser.

FO demande un flash INFO de la Direction générale pour mettre fin à cette cacophonie d’un mauvais goût !