: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: RÉFÉRENT INFIRMIER UNE HAUSSE DES PRIMES !

lundi 22 juillet 2013

RÉFÉRENT INFIRMIER UNE HAUSSE DES PRIMES !



 Lettre ouverte à la Direction Générale



Monsieur le Directeur Général,



Le conseil d’administration du CASVP en séance du 30/3/2011 a adopté le nouveau statut des infirmiers en soins généraux.



En effet, l’article 3 des dispositions statutaires applicables à ce corps stipule « les infirmiers en soins généraux accomplissent les actes professionnels et dispenses les soins infirmiers… »



 Or, il apparait que notre administration emploie en lieu et place de cadres de santé, des infirmiers en soins généraux en tant qu’infirmier(e) référent(e) coordinateur(trice) plus communément appelé IDERCO.



 Ainsi, en plus de leurs fonctions d’administrer des soins et d’encadrement, couplées désormais à un rôle de coordinateur pour nombre d’entre eux qui exige d’autres compétences et de nouvelles missions à savoir :

  •       Participer activement à l’organisation des plannings,

  •  Participer à la démarche d’évaluation de la dépendance des résidents,

  •      Assurer le suivi des résidents hospitalisés,

  •    Organiser et mettre en œuvre le contrôle et l’application des règles d’hygiène,

  •   Participer aux entretiens d’évaluations,
  •   Maitriser les dépenses d’intérim,
  •   

Les EHPAD sont ainsi de plus en plus nombreux à demander à leurs infirmier(e)s en soins généraux de se dégager des soins pour occuper la majeure partie du temps à la coordination et l’encadrement des professionnels soignants.



De fait, l’infirmier(e) référent(e) / coordinateur(trice) a aujourd’hui une place centrale au sein des EHPAD du CASVP.


Pour les raisons évoquées, j’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir réévaluer le régime indemnitaire des infirmier(e)s faisant fonction IDERCO.

                      Je vous assure, monsieur le Directeur Général...