: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: DERNIÈRES NOUVELLES DE FIN D’ANNÉE ENCORE DES SUPPRESSIONS DE POSTES….

jeudi 1 décembre 2016

DERNIÈRES NOUVELLES DE FIN D’ANNÉE ENCORE DES SUPPRESSIONS DE POSTES….




Dans le cadre d’une communication, la maire de la maire de Paris annonce plusieurs mesures notamment sur des restructurations et met l’accent encore une fois sur la maîtrise des dépenses de fonctionnement.


1ère réforme
Dans le cadre du Nouveau Paris Solidaire, 527 emplois ont été transférés de la DASES au CASVP. Le NPS dont FO a voté contre constituera à terme un réseau de points d’accueil unique et généraliste de proximité permettant d’accueillir indifféremment toutes les catégories d’usagers. Ce travail se fera conjointement avec les administratifs, ce qui provoquera sans aucun doute un glissement des tâches. En clair, les qualifications de chacun seront dissoutes dans un grand magma appelé plus distinctement un « open space ». Les services administratifs et sociaux de la 8ème section seront regroupés au 4ème étage et préfigureront ce qu’est un open space à petite échelle. Une expérimentation en sorte pour le devenir des autres sections qui s’aligneront sur le même schéma organisationnel. FO est la première organisation syndicale au CASVP qui a annoncé dans plusieurs tracts les open spaces, ce qui a fait sourire certains mais qui maintenant est repris comme une évidence par d’autres syndicats.  

2ème réforme
-       Des travaux : l’ouverture d’un centre d’hébergement sur un nouveau site rue Stendhal dans le 20ème.
-       Le démarrage des travaux de restructuration de l’EHPAD « Belleville ».
-       Le lancement d’un plan de restructuration de l’EHPAD « Arthur Groussier » à Bondy.
-       La création d’un Atelier Chantier d’Insertion (ACI) dans le domaine du bio-nettoyage.

3ème réforme
En page 5 de la communication, il est formellement indiqué en 2017 de nouvelles suppressions de postes dans le cadre de la recherche d’efficience des services. Toujours la même phrase toute faite pour justifier encore, et encore des suppressions de postes.

En fin, en page 6, les agents seront très heureux d’apprendre que les recettes sont en augmentation notamment la subvention de la ville de Paris mais en faveur de l’usager et non envers celui qui les reçoit en l’occurrence les agents du CASVP.  Les personnels du CASVP apprécieront !

(Budget 2017 cliquez sur le lien ci-dessous