: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LA FUSION DES QUATRE PREMIERS ARRONDISSEMENTS DE LA CAPITALE CE N’EST PLUS UNE ILLUSION !

lundi 20 juin 2016

LA FUSION DES QUATRE PREMIERS ARRONDISSEMENTS DE LA CAPITALE CE N’EST PLUS UNE ILLUSION !




Le 1er ministre a tranché : le projet relatif à la réforme du statut de paris intégrera la fusion des quatre premiers arrondissements de la capitale. Le texte sera soumis prochainement au conseil d’État et ensuite le 27 juillet 2016 au conseil des ministres en vue d’une première lecture en septembre au Sénat.

En clair, 4 arrondissements regroupés, un seul maire mais le maintien d’un CAS dans chaque arrondissement. Tout cela est prévu pour les prochaines élections municipales en 2020.

Le regroupement des sections, c’est tout d’abord ces chiffres.

1er, 2ème, 3ème, 4ème arrondissements c’est : 104 621 habitants ;
5ème et 6ème arrondissements c’est : 105 234 habitants ;
9ème et 10ème arrondissements c’est 155 729 habitants ;
8ème et 17ème arrondissements c’est 211 354 habitants ;
15ème et 16ème arrondissements c’est 410 962 habitants.

Le corollaire de ces regroupements des sections, c’est tout d’abord l’instauration de grands ensembles de capacité quasi-identique en vue d’une territorialisation de l’action sociale. Conséquence : la polyvalence absolue, les remplacements interservices et intersections seront la pierre angulaire desdits regroupements des mairies, des sections et des services.

Dans un proche avenir, le CASVP via ces fusions de sections et services, ces regroupements d’arrondissements constituera un immense open space dans lequel les agents interchangeables, formés sur les mêmes critères, devront intervenir tous azimuts, instruire les dossiers, conseiller, diriger, orienter les Parisiennes et les Parisiens sur les prestations d’aides sociales et légales auxquelles ils peuvent prétendre.  

(Voir l’article du Journal « le Monde » sur l’accord du 1er ministre
en faveur  de la fusion des quatre premiers arrondissements de la capitale).


Valls s’engage sur la fusion des arrondissements parisiens
LE MONDE | 18.06.2016 à 10h33 | Par Béatrice Jérôme



Finalement, Manuel Valls a tranché : le projet de loi relatif à la réforme du statut de Paris « intégrera aussi la fusion des quatre arrondissements du centre de la capitale », a déclaré vendredi 17 juin le premier ministre à la grande satisfaction d’Anne Hidalgo. Le texte « sera transmis prochainement au Conseil d’Etat », a-t-il annoncé, en marge d’une conférence de presse commune avec la maire de la capitale. Matignon envisage de présenter le projet le 27 juillet en conseil des ministres en vue d’une première lecture au Sénat en septembre. Depuis l’automne, Mme Hidalgo presse l’exécutif de redessiner l’architecture institutionnelle de Paris. Elle promeut la fusion du département et de la commune de Paris et la fin des tutelles de l’Etat qui pèsent sur la capitale depuis deux siècles en matière de sécurité et de circulation. Elle milite aussi pour le regroupement des 1er, 2e, 3e et 4e arrondissements en une seule « mairie de secteur » pour corriger, dit-elle, « les inégalités de représentation démocratique » entre les Parisiens.