: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: QUI A DIT QUE FO A RAISON : LES FAITS !

mardi 7 janvier 2014

QUI A DIT QUE FO A RAISON : LES FAITS !



Le syndicat Force ouvrière a depuis de nombreux mois mis en avant dans de très nombreux tracts les conséquences du projet de service des sections. Corollaire la mise en place d’une polyvalence partielle ou intégrale dans nombre de sections.



FO est le seul syndicat qui a informé sur ce projet qui modifie radicalement le schéma organisationnel des sections.



Une information capitale. Lors du Débat d’Orientation Budgétaire 2014, Madame Maïté ERRECART, chargée des ressources humaines, de l’administration générale et des relations avec les maires d’arrondissement confirme l’objectif de comprimer au maximum les dépenses de fonctionnement courant, les dépenses de personnel pour consacrer le plus possible le budget à l’amélioration des aides facultatives.



 Somme toute, on demande aux agents de travailler plus alors que les montants des primes sont identiques ou en baisse. Les personnels du CASVP apprécieront !



 De surcroît, il est prévu en 2014 la création d’une plateforme téléphonique et le développement d’Internet dans les relations avec les usagers.



Lorsque FO avait tout bonnement émis cette affirmation d’une plateforme téléphonique, elle a fait l’objet d’honteuses récriminations de la part du CASVP assorties d’un flash INFO le 24 octobre 2013.



Or les faits sont têtus.

 Il y aura bien en 2014 une plateforme téléphonique dixit Madame Maïté ERRECART.

           

 Le projet de service des sections est mis en place et s’accéléra à l’issue des élections municipales de mars 2014. La plateforme téléphonique n’est plus une chimère mais une simple vérité dès le courant 2014.



In fine, le CASVP devrait au lieu de discréditer continûment notre organisation syndicale lui présenter en revanche ses plus vives excuses.