: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS GRÂCE À FO, LE CASVP RAVALE SES PRÉTENTIONS !

jeudi 28 novembre 2013

LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS GRÂCE À FO, LE CASVP RAVALE SES PRÉTENTIONS !



Une mise au point FO est nécessaire face à de telles contrevérités.

 Le projet de service des sections tourne autour de quatre grands axes, la mutualisation, la fusion des services, la polyvalence et la réduction des effectifs.

FO EST LE PREMIER SYNDICAT QUI A DÉNONCÉ LES DESSOUS DU PROJET DE SERVICE

  Le vendredi 22 novembre 2013, Monsieur le Sous-directeur de la SDIS a informé par mail les directeurs des sections consécutivement au tract de FO assorti d’une pétition. Manifestement FO leur inspire de la crainte.

En préambule, Monsieur le Sous-directeur remet en cause totalement la teneur de nos tracts et apporte sa propre vérité contredite heureusement par les faits.

Ainsi, la mutualisation des 6 premières sections ne figure pas dans le projet de service, selon le CASVP. C’est normal, la mutualisation des 6 premières sections, c’est une direction commune pour deux sections et le rapprochement des services instructeurs et des services supports et in fine le remplacement des agents entre les sections. Ce nouveau schéma organisationnel devait servir d’exemple pour l’ensemble des autres sections. (Le bilan de cette mutualisation des 6 premières sections fait l’objet d’une communication au comité technique paritaire du 5 décembre 2013). (La polyvalence totale des sections de 1 à 9 est inscrite et planifiée sur la fiche S16 dans le plan stratégique d’action 2011-2014).


 Toujours dans ce mail, Monsieur le Sous-directeur modifie son plan initial en fonction des écrits de FO et précise que la polyvalence entre les services supports ne figure pas dans le projet de service (INTOX, FO réfute cette assertion toute récente, la fiche S5 annonce le contraire).


Puis, Monsieur le Sous-directeur continue de plus belle sur sa lancée en annonçant que la polyvalence partielle en devenir dans les sections entre les services instructeurs (Familles et service Solidarité) se fera uniquement sur la base du volontariat. Les agents qui sont déjà en polyvalence partielle dans nombre de sections pourront désormais invoquer la notion de volontariat, égalité de traitement oblige.

                Le CASVP recule face à nos tracts et décide pour ne surtout pas susciter nombre de mécontentements de revenir sur le plan initial concocté par la Ville de Paris  (voir fiche S16).

Monsieur le Sous-directeur précise, s’agissant de la plateforme téléphonique, qu’aucune décision n’est encore prise. (FAUX, lors de plusieurs réunions avec les agents, cette mesure a déjà été évoquée notamment ses missions et le métier de télé-conseillers. Face au dévoilement du projet par FO, le CASVP trouve la parade par des réponses dilatoires.       

  Monsieur le Sous-directeur informe concernant le guichet unique d’accueil que dorénavant les sections conserveront les autres niveaux d’accueil (Familles, PA/PH et Solidarité), bref le maintien d’accueils spécialisés. INTOX, face aux nombreux tracts de FO sur cette question précise, le CASVP recule de nouveau mais malheureusement pour lui les documents accréditent le contraire (voir fiche S11) sur QUALIPARIS et la polyvalence (fiche S16) et la Territorialisation  (fiche S 9).

Enfin, pour couronner le tout, Monsieur le Sous-directeur demande aux directeurs des sections de bien faire remonter ses nouvelles informations aux responsables des services avec pour seul et unique objectif en filigrane de décrédibiliser le syndicat FO qui informe et dérange.

FACE À L’ARGUMENTAIRE DE FO,
LA RECULADE DU CASVP EST EN MARCHE !
LA POLYVALENCE ÉTAIT ACTÉE,
FO A REMIS EN CAUSE LES FONDEMENTS PRINCIPAUX DE CE PROJET.


FACE À CETTE PREMIÈRE VICTOIRE FO,
LE CASVP DOIT REVOIR TOTALEMENT SA COPIE.
POUR FO, LA POLYVALENCE DOIT ÊTRE FACULTATIVE.