: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS DES NOUVELLES (CATASTROPHIQUES) !

jeudi 10 octobre 2013

LE PROJET DE SERVICE DES SECTIONS DES NOUVELLES (CATASTROPHIQUES) !


     

Le projet de service des sections est finalisé et doit se mettre en place au début de l’année 2015. Il s’articule autour de quatre grands axes. 3 sites pilotes : la 10ème, la 20ème et la PSA « Chemin Vert ».



L’amélioration de la fonction d’accueil,
L’accès aux droits,
  L’instruction des dossiers.
L’accompagnement des services.

1)   l’amélioration de la fonction d’accueil.
-          Dans un premier temps, dans les sections, chaque accueil disposera d’une connexion sur Intranet pour pouvoir renseigner en temps et en heure grâce notamment à Super « POUPI ». Ce logiciel indiquera l’heure précise d’un flux important d’usagers permettant ainsi un renforcement immédiat des agents des autres services. 

-          Dans un second temps, un guichet unique éliminera peu à peu les remplacements entre collègues dans la mesure où ledit guichet se substituera aux autres accueils de 2 ou 3ème niveau. (Inévitablement des redéploiements).

-          Enfin, les contours d’une plateforme téléphonique se dessinent peu  à peu sans pour autant connaitre si celle-ci s’alignera sur le 39/75 de la Mairie de Paris. L’autre solution qui prévaut (économies budgétaires obligent) serait que tous les agents des services instructeurs et des services supports des sections, un jour par semaine, renseigneront les usagers sur leurs droits, les refus, les prestations… Mise en place de la plateforme téléphonique au 1er trimestre 2014.



2)  l’accès aux droits.
La Mairie de Paris a décidé de renforcer la publicité s’agissant des prestations d’aides sociales facultatives ou légales allouées aux usagers en recourant aux médias télévisés (spots publicitaires) aux journaux ou aux panneaux signalétiques. Ne parlons plus d’économies, pour cela les fonds existent ! Les agents du CASVP apprécieront !
3) l’instruction des dossiers
L’instruction des dossiers doit être simplifiée et permettre une meilleure visibilité. À ce titre, un mémento des aides doit prochainement voir le jour avec un encadrement ciblé sur les aides facultatives au nombre de 33.
Pour ce travail d’instruction des dossiers dévolu aux agents des services instructeurs, le CASVP a décidé d’instaurer un bilan de compétences via un plan de compétences. En clair, connaitre exactement les qualités et les capacités professionnelles de chaque agent, leur célérité dans les tâches à accomplir, leur vivacité, leur dynamisme, leur rentabilité…, ce qui se traduira in fine par le versement d’une prime au mérite. Conséquence : une division entre agents, de l’animosité en perspective, de la subjectivité en série. Bref, des conflits à terme. Heureusement que le Médiateur est là !
4) l’accompagnement des services.
Une révolution en matière de remplacement de postes vacants. Rien n’arrête le CASVP pour l’instant.
Explication : Aujourd’hui, les postes budgétaires sont répartis pour chaque service. Demain, les postes budgétaires ne seront plus ciblés pour chaque service mais pour l’ensemble des services. Un exemple : 4 agents au service du personnel, un agent qui part, un poste budgétaire vacant qui sera réparti non au service du personnel mais sur un service de la section chaque fois que le besoin se fait sentir.
Ainsi, le Directeur local sera en charge « d’un plan emplois » et décidera de la répartition des postes budgétaires sur tel ou tel service en fonction des nécessités et non plus en fonctions des postes dévolus à chaque service. In fine, pour permettre un bon déroulement de ces diverses modifications professionnelles avec pour corollaire la polyvalence absolue, les responsables bénéficieront de « séances de coaching ». Vous avez dit des économies budgétaires.   Intéressant non !



                  Quelques petites nouvelles !
Un réseau d’adjoints administratifs des sections seront bientôt conviés aux services centraux pour connaitre exactement ce qu’ils font. S’ils sont aptes à mémoriser 33 aides facultatives, ils seront polyvalents en interne au sein de chaque section et remplaceront à terme l’équipe administrative d’intervention (EAI) qui sera de facto dissoute. Un rapatriement de tous les agents à la périphérie des sections.

                      L’informatisation du service des loisirs est en cours. Des redéploiements en perspective.
                     Une autre nouvelle importante qui indique clairement l’état d’esprit du CASVP. « La carte NAVIGO » qui coûte 450€ doit être distribuée avec la plus grande précaution. Le CASVP qui a entièrement confiance en ses agents a décidé qu’un triple contrôle sera exécuté en amont par le directeur local et ses adjoints et en aval par les services centraux. Quelle humiliation pour les agents qui exercent dans le service loisirs. Un flicage en somme !
                       
                       « Opération chocolats » de nouvelles missions en sus de celles exercées. Les usagers dont la demande n’a pas été renouvelée pour l’attribution de la carte « NAVIGO » Emeraude Améthyste (note de service du 30 09 2013) pour dépassement du plafond d’imposition requis doivent être de nouveau convoqués pour l’attribution de la boîte de chocolat. Des recherches, des pertes de temps, du travail supplémentaire. Rien n’est épargné aux agents !     
AGENTS DU CASVP
MISE EN PLACE DU PROJET DES SECTIONS DÉBUT 2015.
LA POLYVALENCE PARTIELLE ET INTÉGRALE
DES SERVICES INSTRUCTEURS.
POLYVALENCE ABSOLUE POUR
LA PLATEFORME TÉLÉPHONIQUE
(Tous les agents des services instructeurs
et des services supports seront mis à contribution).
ACCUEIL GÉNÉRAL UNIQUE
(Redéploiement des agents sur les autres services).
SEULE LA MOBILISATION DE MASSE
PEUT ENCORE FAIRE CAPOTER CE PROJET.