: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: S.O.I AUDIT/CONSÉQUENCES !

jeudi 25 avril 2013

S.O.I AUDIT/CONSÉQUENCES !

Le jeudi 25 avril 2013, les organisations syndicales ont été conviées par Madame Nicole DELLONG et Messieurs Christophe DERBOULE et Cédric BUCHETON respectivement Chef du service des ressources humaines, Sous-directeur des moyens et Chef de service du service organisation et informatique concernant les conclusions de l’audit ciblé sur l’organisation du SOI.


Situation actuelle.
Le SOI a été créé dans sa globalité en 1997 sous la houlette de Monsieur Patrice CONGRATEL et composé en matière d’effectifs de la manière suivante :
42 agents dont 12 agents contractuels (7 en catégorie A et 5 en catégorie B).


Situation nouvelle.
Les conclusions de l’audit et les réformes en cours.

Un nouveau schéma organisationnel avec pour contrepartie un recrutement de trois nouveaux contractuels de catégorie A qui seront chacun responsables d’un département. Donc, le SOI se verra augmenter de trois agents. Un leurre !

Un regroupement des métiers par affinité de missions. Ex : le service de la téléphonie est intégré au service production. Le principe : un métier qui a un lien entre eux (fusion de plusieurs services) sous la responsabilité d’un contractuel de catégorie A.

En somme, un guichet unique permettant une réponse plus rapide.

Les agents en fonctions au SOI ont été reçus individuellement près d’une heure. Il en ressort que 13 d’entre eux souhaitent exercer un autre métier au sein du SOI. Le CAS-VP ne répondra pas à toutes leurs sollicitations et orientera la plupart vers le service des ressources humaines des services centraux pour une affectation au sein des trois Sous-directions.

En ce qui concerne les 58 correspondants informatiques détachables du SOI et relevant des trois Sous-directions, SDIS, SDSPA et SDLCE, seuls 10 seront professionnalisés et accompliront leurs fonctions à temps complet. Les autres qui exercent seulement à 50% ou 30% se verront intégrer définitivement dans les services administratifs.

Enfin, un regroupement des deux sites « saint Martin et Pixerécourt » est plus qu’envisageable pour une meilleure optimisation des tâches et une meilleure visibilité quant au bon fonctionnement du service selon le CAS-VP.

COMMENTAIRE FO

Un audit a pour objectif de rechercher les points forts et les points faibles de l’organisation d’un service et d’y apporter les solutions pour une meilleure efficience. Un nom très à la mode pour effectuer des coupes claires dans les effectifs ou les budgets.

 La priorité est de rechercher comment produire avec moins d’agents. Les 13 personnes qui devront sans aucun doute quitter le SOI seront remplacées à coup sûr par des agents contractuels. Pour quelles raisons ? Tout simplement parce que les agents des sections, des EHPAD ou des PSA… qui postuleront n’auront pas acquis la technicité suffisante et les compétences nécessaires exigées pour ce genre de travail très particulier.

Dans ce cas là, très précisément, un recrutement de contractuels est bénéfique pour le CAS-VP car le congédiement est plus facile. Autrement dit, la rupture du contrat en CDD.

Par ailleurs, les cinq agents qui doivent faire valoir leurs droits à la retraite pour certains d’entre eux d’ici deux ans ne seront pas remplacés sauf par des contractuels et, ce, au cas par cas.

Enfin, dès la mise en place du nouveau schéma organisationnel du SOI, les effectifs doivent tournés autour de 45 agents. Rien ne permet à l’heure actuelle et compte tenu des baisses d’effectifs et des restrictions budgétaires d’être particulièrement optimiste. Au fil des ans, derrière les mutations en série et les fins de contrats, le SOI ainsi asséché ne sera-t-il pas intégré à la DSTI de la Ville de Paris ? Un dossier à suivre….