: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: AGENTS DU SAAD LA SITUATION EMPIRE !

mardi 9 avril 2013

AGENTS DU SAAD LA SITUATION EMPIRE !

Le vendredi 5 avril 2013, les organisations syndicales ont été conviées en présence des représentants de l’administration concernant le comité de suivi du SAAD.




Nombre d’agents du SAAD, des aides à domicile et une responsable et une adjointe de plates-formes ont révélé les divers problèmes qu’ils rencontraient notamment les week-ends et jours fériés faute d’agents volontaires.

Sur ce dernier point précis, ils recommandaient une affectation sur la base du volontariat, une de nos revendications qui n’a jamais été prise sérieusement en compte.

À l’heure actuelle et face aux nombreuses difficultés lors des week-ends et jours fériés, notre demande d’hier prend de plus en plus d’épaisseur et de crédibilité.

Une autre découverte autrement plus importante est apparue depuis le 1er janvier 2012, date de la mise en place de la réforme du SAAD.

En effet, les soit disant usagers supplémentaires attendus et en très grand nombre ne sont pas au rendez-vous. Autrement dit la création de six plates-formes pour qu’in fine s’instaure un statu quo. Bref, une situation d’avant 2012 !

Ainsi, l’objectif affiché du CAS-VP était tout bonnement de regrouper les SAAD, d’effectuer des redéploiements, de recruter en masse des aides à domicile sous contrat et tout ceci dans le cadre d’une politique purement comptable.

En somme, il ne fallait pas être grand clerc pour savoir ce qui se tramait derrière ce projet présenté comme une très grande avancée positive. Naïveté quand tu nous tiens !

Le syndicat FO avait anticipé les retombées négatives d’un tel projet et refuser d’entériner ce fameux refrain fallacieux entonné par l’administration : qu’il fallait prendre des mesures urgentes sinon le SAAD serait définitivement fermé. Que de fadaises et d’idioties en série ont été débitées pour imposer coûte que coûte cette réforme !

Le syndicat FO a été le seul à prendre des risques et dénoncé la réorganisation du SAAD lors du comité technique paritaire de juin 2011 sous les lazzis et les quolibets de l’ensemble des représentants de l’administration et des organisations syndicales présents, ce jour.

Agents du SAAD, tous grades confondus, ne l’oubliez pas !

FO continue à vous défendre jusqu’au bout !