: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: EHPAD DU CASVP ANTICIPONS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !

jeudi 31 mars 2016

EHPAD DU CASVP ANTICIPONS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD !




Le 27 octobre 2015, la CFDT, troisième syndicat du groupe hospitalier a signé un accord avec la direction centrale de l’AP/HP remettant ainsi en cause non seulement l’organisation de travail mais aussi les JRTT et les congés.

En clair, l’instauration à terme d’une grande équipe en lieu et place des trois équipes actuelles et la suppression de jours de RTT et congés.

Concrètement deux dates à l’AP/HP:

1. Le 1er avril 2016 à l’AP/HP, les journées de repos extralégales seront ainsi supprimées.  
 2. Le 1er septembre 2016, les personnels perdront aussi deux à six jours de RTT par an dans les 38 hôpitaux que compte l’Assistance publique.

COMMENTAIRE FO
Dans les 17 EHPAD du CASVP, la pénurie d’effectifs est récurrente (en moyenne 2 agents pour 28 résidents).  Une modification de l’organisation de travail est à l’étude au CASVP. L’Agence Régionale de Santé (ARS) ne veut rien entendre s’agissant d’une hausse des effectifs et en l’absence d’un rapport de force conséquent, le statu quo s’installera et la convergence tarifaire qui a produit tous ses effets en matière de réduction des effectifs ne semble pas renoncer à diminuer encore et encore le nombre d’agents.

Bien évidemment, une éventuelle modification du  schéma organisationnel de travail actuel ne peut se faire qu’avec l’assentiment des 1200 agents concernés et les organisations syndicales. Nous n’accepterons jamais ce qui se fait à l’AP/HP qui a accepté de parapher un accord avec une seule organisation syndicale minoritaire de surcroît et qui en portera la lourde responsabilité.

Pour FO, il est impératif de se rassembler sous les fenêtres de l’ARS située au 35 rue de la gare 75019 Paris (porte d’Aubervilliers) avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives du personnel. C’est la seule et unique action utilitariste envisageable pour qu’enfin les choses bougent : obtenir des effectifs à la hauteur des tâches professionnelles accomplies chaque jour par les personnels hospitaliers et soignants.