: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: " LE CÈDRE BLEU " LES AGENTS NE CÉDERONT JAMAIS !

lundi 15 juin 2015

" LE CÈDRE BLEU " LES AGENTS NE CÉDERONT JAMAIS !


Depuis  le 8 juin 2015, les personnels de l’EHPAD  » le Cèdre bleu » sis à SARCELLES soutenus par l’intersyndicale FO CGT UNSA sont en grève jour et nuit. Le CASVP semble interloquer voire surpris par ce mouvement de masse inédit au CASVP.

                            Or, ce qui apparaît pour nous incroyable et sensationnel, c’est que le CASVP pour la première fois de son existence (1969) ferme un établissement pour personnes âgées dépendantes. Pour notre administration, la logique financière est supérieure aux intérêts des agents et surtout au service rendu aux résidents. Conséquence : 175 agents et 162 résidents redéployés.

                            Pour le CASVP, fermer un EHPAD est dans la logique des choses et ne doit surtout pas rencontrer d’opposition.

LE CASVP DÉCIDE
ET LES AGENTS DOIVENT EXÉCUTER !

                            -Un fait concret et irréfutable.

                               -La grande majorité des agents en fonction au Cèdre bleu est domiciliée à Sarcelles, dans les banlieues environnantes et 10% en province.  La grande majorité de ces agents sera ré-affectée à l’EHPAD » Alice Prin » dans le 14ème arrondissement de la capitale.  Un trajet multiplié par deux voire trois heures, ce qui n’affecte aucunement le CASVP invoquant comme argument les transports en commun modernes et toujours ponctuels. Décidément, nous ne vivons pas dans le même monde.

AUJOURD’HUI LE CASVP FERME LE CÈDRE BLEU,
AUJOURD’HUI LE  CASVP FAIT L’IMPASSE SUR LES TRAVAUX DE CACHAN,
QUID DEMAIN DES EHPAD DE BANLIEUE ?

                            -Une seule façon pour refuser cette fermeture, c’est de manifester et  d’occuper les locaux. Notre action est reconnue de tous et prend de l’ampleur, plusieurs collègues des autres EHPAD sont venus à Sarcelles par solidarité avec leurs camarades en grève. Un soutien de taille et hautement plus crédible que le CASVP et son leitmotiv suranné de coût exorbitant des travaux (38M€) : Monsieur François PUPPONI, maire et député de SARCELLES.
                           
NON À LA FERMETURE DU CÈDRE BLEU,
TEL EST NOTRE CREDO !

(FO a créé un compte Twitter et Facebook « EHPAD le Cèdre bleu », à vous de l’alimenter par vos remarques, vos réflexions et vos photos)