: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DU 4 DÉCEMBRE 2014 UN ENJEU TRÈS IMPORTANT POUR 4 ANS !

vendredi 14 mars 2014

ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES DU 4 DÉCEMBRE 2014 UN ENJEU TRÈS IMPORTANT POUR 4 ANS !



Le 4 décembre 2014,  cinq millions de fonctionnaires voteront le même jour pour élire leurs représentants aux commissions administratives paritaires et aux comités techniques (titre 3 et titre 4).

Lors des précédentes élections professionnelles des 23 octobre et 16 décembre 2008, le syndicat Force ouvrière du CASVP a remporté 20 sièges dans les CAP, 4 sièges au CTP, 2 sièges au CHS et 2 sièges au CTE (titre 4), ce qui lui confère le statut de 1ère organisation syndicale en nombre de représentants du personnel dans tous les corps au titre 3.

FO est sur le terrain et œuvre quotidiennement à la défense des intérêts matériels et moraux des agents.

Aussi, il est important, plus que les autres fois en raison des importants changements liés la représentativité des syndicats et aux votes aux comités techniques (titre 3 et 4), de voter en masse le 4 décembre 2014.


Les raisons en sont multiples.
Demain, les projets ou autres modifications dans l’organisation du travail ne pourront être validés que s’ils ont recueilli au moins 50% des voix aux comités techniques qui remplaceront le comité technique paritaire.  Ce qui laisse une grande marge de manœuvre pour les syndicats anticonformistes comme FO qui refusent systématiquement tout projet qui va à l’encontre de meilleures conditions de travail.

La représentativité voire l’audience des syndicats ne sera plus comme auparavant issue des CAP mais des votes aux comités techniques, ce nouvel organisme consultatif créé par la loi de rénovation du dialogue social de 2010 dans lequel tous les projets du CASVP (projets de service, effectifs, organisation du travail, formation,…) seront soumis aux organisations syndicales. Contrairement au CTP qui constituait très souvent une chambre d’enregistrement, le comité technique (titre 3) et le comité technique d’établissement (titre 4) constitueront pour les syndicats un lieu où les enjeux seront plus décisifs et où les projets nuisibles et néfastes tels que la réforme du SAAD et le projet de service des sections ou la fusion des CHRS et CHU (création du pôle Rosa Luxemburg) n’auraient certainement pas vu le jour notamment grâce  à FO qui s’y serait opposée de toutes ses forces.

C’est pourquoi, il est impératif de voter massivement le 4 décembre 2014 aux élections professionnelles afin de donner une plus grande représentativité aux syndicats qui sont de réels contre-pouvoirs. Refuser de voter ou s’abstenir, c’est donner quitus à tous les projets de l’administration. Surtout qu’après mars 2014, nombre de mesures vont êtes prises notamment sur l’extension des horaires, la polyvalence intégrale, la fusion de tous les services, la mutualisation des services locaux des ressources humaines, la réduction des fonctionnaires, la prime au mérite, …

Votons pour donner de réels pouvoirs aux syndicats qui savent dire NON
quand les projets du CASVP
déstabilisent l’organisation du travail.
Pour stopper cette spirale infernale, une seule solution : un vote massif en faveur de FO
le 4 décembre 2014