: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: EHPAD « ARTHUR GROUSSIER » NOUVELLE ORGANISATION DU TRAVAIL : LE VOLONTARIAT DOIT PRIMER !

vendredi 27 septembre 2013

EHPAD « ARTHUR GROUSSIER » NOUVELLE ORGANISATION DU TRAVAIL : LE VOLONTARIAT DOIT PRIMER !



Le vendredi 27 septembre 2013, une délégation Force ouvrière avec Serge SAMUT, notre délégué du personnel, et des agents de l’EHPAD « Arthur Groussier » ont été reçus par Monsieur  Alain BILGER le Directeur, et Mesdames Joëlle PASANISI et Marie-Dominique AZINCOURT respectivement adjointe au directeur et cadre de santé.
Le principal objet de l’audience porte
sur la réorganisation du travail des personnels soignants.
La Direction locale, en l’occurrence Monsieur Alain BILGER, a décidé de repenser l’organisation de travail des soignants en instaurant une plus grande mobilité des agents. Autrement dit, une organisation verticale qui se traduit concrètement sur le terrain de la manière suivante : des agents de l’équipe du matin ou de l’après-midi  interviennent auprès des personnes âgées sur tous les étages.

Face au manque chronique d’effectifs et de l’absentéisme, la Direction locale nous informe qu’elle ne peut que prendre ces mesures qui malheureusement pour FO ne pourront à terme constituer la solution.

COMMENTAIRE FO
La Direction Générale est tout à fait au courant du manque évident de personnels soignants et hospitaliers dans les 14 EHPAD du CASVP, créant ainsi une véritable souffrance au travail. Conséquence : un surcroît de travail généralisé et des arrêts de maladie en cascade.

Pour FO, les interventions sur tous les étages doivent se faire uniquement sur la base du volontariat. Seuls les agents qui ont accepté ce nouveau principe d’organisation du travail doivent en toute conscience assumer leur choix. 

Pour FO, les agents qui interviennent déjà sur un étage en nombre réduit (2 agents pour 31 résidents) et qui n’ont pas accepté ces nouvelles règles d’organisation ne doivent pas être pénalisés. Leur refus doit être pris en compte et respecté.

Pour FO, la mobilité, la mutualisation des services n’ont pour objectif que de pallier le manque d’effectifs et de réduire les coûts.
Si tous les agents décident demain d’intervenir sur tous les étages, les heures supplémentaires et le recours aux intérimaires risquent à l’avenir d’être sérieusement compromis. Pourquoi demander aux soignants et hospitaliers de faire des heures supplémentaires et/ou de recruter des intérimaires dans la mesure où ils interviennent sur tous les étages.

L’INTERVENTION SUR TOUS LES ÉTAGES 
UNIQUEMENT SUR LA BASE DU VOLONTARIAT.