: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: LE CAS-VP FAVORISE LA MOBILITÉ FO N’EST PAS DUPE !

vendredi 12 avril 2013

LE CAS-VP FAVORISE LA MOBILITÉ FO N’EST PAS DUPE !


Le 3 avril 2013, une Charte de partenariat a été signée entre l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), la Ville de Paris et le Centre d’Action Sociale de la Ville de Paris (CAS-VP).
(Voir Charte en pièce jointe)

L’objectif de cette charte : favoriser la mobilité de leurs personnels et répondre aux besoins en compétences de leurs services. 

Une belle intention mais que se trame t-il derrière cette volonté affichée de permettre aux agents du CAS-VP d’enrichir leurs expériences personnelles et leurs compétences ? Voici un début d’explication :

Un rappel : la moyenne d’âge des personnels du CAS-VP est de 45 ans. La tranche la plus représentée est toujours celle des 50 / 54 ans.

Le CAS-VP via cette charte veut-il rajeunir son personnel en favorisant les demandes d’accueil en détachement ? On peut se poser la question qui n’est nullement saugrenue.

MULTIPLIER LES DEMANDES D’ACCUEIL EN DÉTACHEMENT SERAIT-IL LE NOUVEAU CREDO DU CAS-VP ?
Recruter un nouveau personnel, cela se fait déjà via les demandes d’accueil en détachement en commissions administratives paritaires. Demain, cette charte peut générer un plus grand flux d’adhésion d’agents extérieurs au détriment des agents du CAS-VP qui n’ont pas eu la chance d’être retenus par une collectivité territoriale ou qui désirent tout simplement rester au CAS-VP dans le cadre d’une mutation.

Les dessous de cette charte peuvent laisser apparaitre d’autres mesures sous jacentes à savoir à terme la création à terme d’
UN GRAND SERVICE DU PERSONNEL DECENTRALISÉ.
En effet, ce service sous la forme d’un centre départemental de gestion des personnels aura pour mission de prendre en charge la mobilité des fonctionnaires, la formation et l’organisation des concours, le recrutement des contractuels… pour l’ensemble des trois administrations AP/HP, Ville de Paris et CAS-VP.

Ainsi derrière ce beau projet de charte se dissimule un nouveau schéma organisationnel qui parachève tout ou partie les précédentes mesures prises depuis quelques années pour réduire le nombre de fonctionnaires : mutualisation des sections, fusion des services, plates-formes, redéploiements, polyvalence absolue…  

Au final, la mobilité des fonctionnaires est un leurre !

Pour Force ouvrière, cette charte est la continuité des dispositions déjà mise en œuvre dans l’ensemble des établissements du CAS-VP visant à diminuer drastiquement les effectifs.

Le Maire de Paris sacrifie tout à l’investissement au détriment des dépenses de fonctionnement. (Voir notre tract sur les travaux gigantesques dans la capitale).
FO N’EST PAS DUPE
AGENTS DU CAS-VP RESTEZ VIGILANTS
LE CAS-VP DOIT PRIVILÉGIER SES PROPRES AGENTS !