: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: Pourquoi un tel mépris !

lundi 23 avril 2012

Pourquoi un tel mépris !

Madame la Directrice Générale,

En réponse à votre lettre du 12 avril 2012 relative à notre refus de participer à l’audience du mercredi 11 avril, notre organisation syndicale vous fait savoir de nouveau notre étonnement concernant votre attitude.

À cet égard, je vous soumets juste un dernier commentaire afin de clore une fois pour toutes nos désaccords explicités grandement lors de notre correspondance antérieure.

Ainsi, concomitamment, vous m’informez de votre regret de notre absence à l’audience tout en rappelant par une phrase conclusive la cordialité des échanges et le respect mutuel.

Force est de constater qu’une nouvelle fois vos écrits ne reflètent en aucune manière la réalité.

Pour preuve, vous n’avez pas daigné terminer votre missive par une formule de politesse, une pratique pourtant usuelle qui vient confirmer des échanges épistolaires chaleureux et fraternels.

Au surplus, il est à noter que cette absence non feinte est révélatrice d’une attitude sectaire et méprisante en refusant ainsi le plus petit compromis possible.

Enfin, il s’avère que votre réponse étaie nos arguments développés dans notre dernier courrier pour ne point donner une suite favorable à votre invitation.

Je vous assure, Madame la Directrice Générale, de ma parfaite considération




Le Secrétaire,
Christian GIOVANNANGELI

Madame Laure de la BRETÈCHE
Directrice Générale du CASVP
5, bd Diderot
75012 Paris.



Réponse Mme de la BRETECHE