: FO CASVP - Le syndicat des Personnels du Centre d'Action sociale de la Ville de Paris: TRAVAILLEURS SOCIAUX FO : Des positions et des revendications claires !

mardi 2 décembre 2014

TRAVAILLEURS SOCIAUX FO : Des positions et des revendications claires !



Défendre le service social au service des usagers
FO continue à dénoncer les atteintes à la déontologie et au secret professionnel des assistants de services sociaux. Les travailleurs sociaux veulent ni être la police des familles, ni des statisticiens et encore moins des auxiliaires d’une société de quadrillage des populations les plus fragiles.

Reclassement en catégorie A
En 2008, FO n’a pas signé les accords de Bercy (chèque en blanc au gouvernement), c’est tout simplement parce que les propositions gouvernementales ne correspondaient en  aucune façon à vos attentes, aux mandats que nous avions reçu par les travailleurs sociaux.

Nous demandions un reclassement de sociaux en catégorie A et un déroulement de carrière plus attractif. Nous ne pouvions, bien entendu, nous contenter d’un reclassement dans un nouvel espace statutaire (NES) et toujours en catégorie B.

Présenté comme l’accord du siècle par ceux qui ont signé ce protocole d’accord (Unsa, Cfdt et Cftc et CFE-CGC), ce dispositif est pour les travailleurs sociaux un marché de dupes…

Pourtant, le gouvernement et les organisations syndicales ont signé un relevé de conclusions le 21 février 2008 (voir document en pièce jointe). Depuis, la revalorisation des indices de début et de fin de carrière est d’autant moins significative qu’elle est adossée à un allongement de la durée de carrière. L’accès à chaque grade supérieur est un « parcours du combattant ».


FO continuera à revendiquer :
- Le reclassement des travailleurs sociaux en catégorie A,
- Le remplacement de tous les types de congés (maternité, formation, maladie),
- Un régime indemnitaire déplafonné et aligné sur les coefficients les plus élevés,
- L’arrêt des suppressions de postes,
- Le refus des mutualisations des services sociaux,
- Le refus de la territorialisation conduisant à exercer tous les missions dévolues à la DASES via des regroupements d’arrondissements et avec finalité une réduction drastique des effectifs.